Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 22:34

http://ecx.images-amazon.com/images/I/410EJ5J8C8L._SL160_.jpgLes copains d'Aristide / Claude Michelet. Editions Frances Loisirs, 2005 (Histoires d'ici et d'ailleurs). 169 pages. 3,5*

Il y a ceux qui naissent sous une bonne étoile, bénis des dieux, heureux au jeu et en amour et il y a... Aristide. Roi de la guigne, prince de la poisse, il a fait de la malchance son sport favori, son hobby à plein temps. Tout ça à cause d'un nom à coucher dehors, car notre Aristide s'appelle... Klobe.
Après une scolarité passée sur le banc des colles, un service militaire à l'ombre du trou et mille petits boulots ingrats, notre homme au nom impossible mais à la plume talentueuse se fait engager comme nègre chez un éditeur aussi âpre au gain qu'aux jupons. Mais ce jour-là, Aristide aurait sans doute mieux fait de se casser une jambe ou de briser un miroir !


Que de souvenirs avec la saga "Des grives aux loups" de Claude Michelet. Je me rappelle que ma mère avait pris la série pour les vacances et que nous lui prenions les volumes pendant qu'elle préparait les repas ou dès que l'un d'entre nous abandonnait le volume dans lequel il était plongé. Entre mon père, ma soeur et moi, elle avait bien du mal à récupérer ses livres quand elle avait enfin 2 secondes pour se poser. Et comme nous lisions tous plus rapidement qu'elle, nous finissions toujours la série avant elle :)

C'est donc avec plaisir que j'ai pris ce petit opuscule qui, s'il ne retombe pas dans la saga, nous renvoie à des thèmes récurrents chez Claude Michelet et à son amour pour la campagne, pour la maison et son espace familial. Alors oui, dans cet ouvrage cet aspect peut paraître anecdotique, puisque le roman est centré sur la figure d'Aristide Klobe qui, non content d'être pourvu d'un patronyme qui fut déformé à la base, le voit modifié ou mal prononcé à chaque nouvelle rencontre ; de plus ce héros / anti-héros est également poursuivi par une déveine sans nom qui l'entraîne dans des mésaventures croquignolesques qui sont l'âme de ce roman. Malchanceux, avec un caractère rancunier au vu des différentes mésaventures qui lui arrivent et des différents noms qu'on lui donne, il est également une proie facile pour bon nombre de son entourage : patron, connaissances etc. Depuis le primaire, à chaque fois qu'il a souhaité se venger de ce qu'il voit avant tout comme des brimades, ses idées se retournent contre lui.

La dernière en date, les dernières devrais-je dire -mais je vous laisse découvrir sa dernière idée de vengeance au vu d'un éditeur indélicat-, ont attiré les foudres de la justice contre lui et le voici dans la posture d'un futur prisonnier. En quelques courts chapitres bien troussés, nous allons découvrir la vie et les vexations d'Aristide et ce qui l'a amené devant cette juge qui semble bien pressée de l'envoyer en prison, mais lui conseille néanmoins de prendre un avocat. Au vu de sa malchance, le lecteur s'interroge sur ce futur avocat et ne se trompe guère en imaginant qu'il sera encore une fois ébouriffant ! 

C'est court, rondement mené et cela donne le sourire. Alors bien entendu vu l'épaisseur de l'ouvrage ne vous attendez pas à des personnages hyper fouillés ou à une intrigue complexe ; les mésaventures d'Aristide Kloche suffisent amplement à occuper l'intégralité des chapitres. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Uncoindeblog - dans Un peu de lecture
commenter cet article

commentaires

YUEYIN 20/03/2012 14:35


Comme dirait mes filles, appeler un enfant Aristide c'est lui ôter tout espoir de vie sociale :-)))) Elles sont très conservatrices ces jeunettes ;-)

Uncoindeblog 15/04/2012 11:58



Va savoir, la mode des prénoms est parfois surprenante. Peut être que ce prénom fera fureur dans les siècles futurs :) Il est vrai qu'à l'heure actuelle, cela
peut sans doute expliquer la concordance avec sa vie ... lol quelques contre exemples : Aristide Bruant, Aristide Briand, Aristide Mailllol - mais bon c'était le siècle passé et ce prénom les a
peut être poussé dans l'existence...