Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 22:15

http://www.decitre.fr/gi/69/9782709630269FS.gifLes âmes vagabondes / Stephenie Meyer.Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Dominique Defert. JC Lattès, 2008. 6171 pages. 3*

La Terre est envahie.
L'humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Mélanie Stryder vient d'être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l'être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu'elle ne peut pas oublier. L'amour pourra-t-elle la sauver ?

 

 

J'ai mis longtemps à me décider à le lire, mais ouvrant mon sac de voyage rempli à ras bord par une partie de ma PAL (je viens de déménager si vous n'avez pas suivi, ;-D), il se trouvait sur le haut de la pile donc CQFD. 

Et bien, rien de très novateur dans l'écriture de Stephenie Meyer même si elle sensée s'essayer à un genre différent (la science fiction) et à un  public adultes. Après avoir fait succomber son héroïne à l'amour d'un vampire, roman sentimentale qui avait fait néanmoins frémir mon pt'it coeur de midinette, me replongeant dans les affres de l'adolescence, voilà qu'elle nous refait un scénario assez similaire grâce à un alien. Enfin unE alien qui, en dépit de ses nombreuses aventures et l'exploration de multiples planètes, n'a jamais connu l'émoi amoureux, les affres de la jalousie etc, etc. Mais ceci s'explique par la complexité de l'être humain !!!Mais oui l'être humain est violent, résistant, rebelle et les personnalités de chacun sont telles que cela fait de notre race, une race à part. Bref, c'est parfois un peu sirupeux à la sauce Meyer et le bouquin est tout à fait dans le profil adolescent, n'en déplaise à l'éditeur.

Le côté SF est vraiment superficiel, même si quelques bonnes idées émergent deci-delà. L'idée de départ n'est pas mauvaise et l'intrigue pourrait être intéressante : la résistance à un coprs étranger, l'adaptation à une autre culture progresivement, de ces âmes. La vie terrestre vu au travers de ces âmes avides d'obtenir un monde meilleur, mais au détriment d'une culture et de mondes totalement différents. L'idée de poche de résistance bien entendu n'est pas novatrice mais cela m'a semblé amusant qu'elle joue un instant sur l'idée du complot. Bref un petit air de Mulder lisant les canards à sensation pour savoir où se cache la vérité et si les aliens ont débarqué. Plus une pointe de V, qui a bercé mon adolescence. Enfin tout cela n'en fait pas le meilleur bouquin de la terre et les longueurs ne sont pas seulement dues aux sempiternelles tremolos amoureux du fait de la double personnalité de Mélanie (l'humaine) / Vagabonde dite Gaby (l'âme) et de leurs états d'âmes, mais également du temps passé sous terre dans les tréfonds de ces tunnels obscurs. Au bout d'un moment, je crois que tout le monde a compris :), même si cela permet à l'auteur ses disgressions amoureuses (qui au demeurant ne vont pas très loin. Surtout ne cherchez pas la moindre scène un peu sexe ! Chez Stéphanie Meyer cela n'existe pas, si vous n'aviez pas encore saisi).

C'est un bouquin honnête mais qui ne révolutionne pas la face du monde, et qui ne fait pas de Stéphenie Meyer la grande prêtresse du renouveau littéraire. Je vous laisse à sa dédicace qui montre bien que son but est atteint :

" A ma mère, Candy, qui m'a appris que dans chaque histoire, c'es toujours l'histoire d'amour le plus important."

 

 

Un billet qui va dans mon sens.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ankya 29/04/2011 20:17



Pour ma part je l'avais beaucoup aimé ce livre :) C'est sûr que les scènes d'amour ne sont pas trop là, mais personnellement ce n'est pas ce que je cherche hihi. Du moins pas dans tous les
livres. J'avais trouvé qu'elle avait réussi à sortir de l'histoire de Twilight (peu de ressemblances entre les personnages et les situations entre les deux histoires). Par contre j'ai mis un peu
de temps avant d'entrer dans le livre. J'avoue qu'au début je ne comprenais pas tout.



Uncoindeblog 03/06/2011 22:08



Oui elle sort de Twilight au niveau du thème général, mais on y retombe via le triangke amoureux.



Stephie 28/04/2011 22:54



Rien de révolutionnaire en effet. Pas trop de SF, ce qui explique que j'ai compris le livre. Rires !



Uncoindeblog 03/06/2011 22:07



Pffft il faut un début à tout et tu as le droit de ne pas être une accroc de la SF - quand même - (même si je ne m'explique pas, rires)