Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 22:50

http://www.decitre.fr/gi/99/9782847200799FS.gifLe mec de la tombe d'à côté / Katarina Mazetti. Traduit du suédois par Lena Grumbach et Catherine Marcus. Editions france Loisirs, 2011. 221 pages. 2*

Désirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune.
Bibliothécaire de métier, et citadine pragmatique, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance. Au cimetière, elle rencontre le mec de la tombe d'à côté, dont l'apparence l'agace autant que la tombe avec sa stèle tape-à-l'œil. Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s'en sort comme il peut, de façon assez rustique, et grâce à une bonne dose d'humour et d'autodérision.
Chaque fois qu'il la rencontre, il s'énerve contre la "Crevette" qui occupe le banc au cimetière avec lui, avec son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Rien, a priori, ne rapproche ces deux-là, et pourtant, il suffira d'un sourire qui éclate simultanément sur leurs lèvres, pour qu'ils soient tous deux éblouis. C'est le début d'une histoire d'amour assez cocasse. Ils sont tout le contraire l'un de l'autre.
Elle ne sait pas cuisiner, il lit tout au plus un livre par an. Elle veut aller à l'opéra, lui doit traire les vaches. Il traîne avec lui une odeur d'étable, elle vit dans un appartement aseptisé. Mais leur passion amoureuse est sans bornes. Roman d'amour drôle, tendre, à l'humour décapant, Le mec de la tombe d'à côté touche pourtant là où ça fait mal : ce fossé qui sépare les catégories sociales. On ne peut plus contemporain..

 

Mais quelle déception ! Je ne trouve décidemment pas mon compte ces derniers temps dans des romans qui ont emballé plus d'une personne cf "La délicatesse" dernièrement et cet ouvrage "Le mec de la tombe d'à côté" qui a suscité chez moi des sentiments très mitigés.

Oui l'idée est originale de croiser les destins de ces deux personnages dans un cimetière, de les faire tomber dans les bras l"un dans l'autre alors qu'ils sont l'eau et le feu ; contrastes incessants, ne trouvant l'harmonie et le bonheur que dans leurs corps à corps éperdus. J'ai aimé ce distinguo tout comme la délicatesse avec laquelle lKatarina Mazetti nous présente ces deux coeurs solitaires, qui semblent avoir perdu la boussole qui leur permettrait de trouver une harmonie ou simplement de trouver du bonheur dans leur existence. Oui leurs contrastes sont des caricatures époustouflantes, leurs amis extraordinaire/ordinaire pour elle, totalement soumis à sa compagne et un peu dingue pour lui ajoutent à cette opposition déjà si forte.

Oui j'ai vibré, attendant que l'un et/ou l'autre parvienne à trouver ce qui pourrait les aider à vivre ensemble, espérant...

Mais finalement, j'ai l'impression que ce trop plein de différences a fini par me lasser, tout comme pour Désirée, Violette a été le personnage de trop. A force de vouloir nous montrer toujours plus de contraste, je me suis détournée quelque peu du roman. Et au moment de tourner la dernière page, je me suis dit "Tou cela pour en arriver là", pour laisser au lecteur l loisir de choisir sa fin ou une fin me faisant penser à ces nombreux films : on vous laisse dans l'attente au cas où cela marcherait, nous pourrons toujours vous en donner un peu plus.


Partager cet article

Repost 0
Published by Uncoindeblog - dans Traduit du suédois
commenter cet article

commentaires

YUEYIN 20/03/2012 14:36


J'ai bien aimé ce roman moi quoiqu'il soit un peu caricatural mais je n'ai asp envie de lire la suite par contre :-)))

Uncoindeblog 15/04/2012 11:59



Je ne crois pas avoir lu d'avis intermédiaire pour ce roman, mais il a fait l'objet, il est vrai, de bon nombres d'avis positifs !



Turquoise 15/03/2012 21:18


Aaaaah, enfin un avis peu enthousiaste ! Moi aussi j'avais trouvé ce roman assez décevant...et j'avais l'impression d'être la seule ! Je n'ai jamais eu envie de lire un autre livre de det
auteur...

Uncoindeblog 15/04/2012 11:53



Je suis un peu comme toi, vu le style de l'auteur, je n'ai guère envie de m'y réessayer. J'ai passé le bouquin à Xiane qui, elle est déjà enthousiaste. Les goûts
et les couleurs...