Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 19:00

http://www.decitre.fr/gi/78/9782253156178FS.gifN'espérez pas vous débarrasser des livres : Entretiens menés par Jean-Philippe de Tonnac / Jean-Claude Carrière & Umberto Eco. Le Livre de Poche, 2010. 281 pages

Le gai savoir : rarement l'expression nietzschéenne se sera aussi bien appliquée qu'à ce livre...
sur les livres. Du papyrus au fichier électronique, nous traversons 5000 ans d'histoire du livre à travers une discussion à la fois érudite et humoristique, savante et subjective. On y parcourt les temps et les lieux, on y fait l'éloge de la bêtise, on y analyse la passion du collectionneur, la manière dont fonctionnent la mémoire et le classement d'une bibliothèque. On y explique pourquoi " les poules ont mis un siècle pour apprendre à ne pas traverser la route "...Bref, on s'y amuse de la " furia littéraire " de deux passionnés qui nous entraînent dans leur folle farandole.
C'est peut-être le plus bel hommage qui se puisse imaginer à la culture de l'esprit, et l'antidote le plus efficace au désenchantement.

 

Lorsque l'on me propose un essai, j'ai toujours quelques doutes, mais lorsque je vois le nom de Umberto Eco, mes inquiétudes tombent.  Et, lorsque le sujet m'interpelle en plus, il ne reste plus qu'à tourner les pages de ces entretiens où Jean-Claude Carrière et Umberto Eco se donnent le change avec un savoir faire évident, mais surtout parce que ce sont des personnes dont les anecdotes comme les connaissances littéraires, expériences et réflexions personnelles donnent vie à cette forme.

Si les questions tournent autout du livre, leurs passions, leurs collections, c'est également l'occasion de parler histoire contemporaine ou ancienne, de leur amour pour les ouvrages, d'auteurs oubliés ou contemporains, de leurs relations avec eux, avec les livres tout comme du devenir de leurs bibliothèques.

L'ouvrage très centré tout d'abord sur la confrontation, la place du livre et de l'internet voit s'ouvrir une conversation fouillée et pertinente, sans jamais être lassante où qu'un des protagonistes essait de tirer la couverture à soi. Ils parlent de ce qu'ils aiment : les livres  ; mais également de la place prépondérante et essentielle de l'outil de communication qu'est Internet, sachant en apprécier les points positifs comme en souligner les aspects les plus rédhibitoires ou simplement souligner la faiblesse de l'outil selon l'utilisation qui en est faîte.

Information-désinformation, la notion joue une grande place dans ces débats mais, au fil des sujets proposés et des réponses apportées, force est de constater que par l'écrit avant l'utilisation des nouvelles technologies, les informations négatives ou fausses ont toujours trouvé un vecteur. Les nouvelles inventions : imprimerie et aujourd'hui les vecteurs électroniques ne font qu'accélerer, faciliter la diffusion des idées, opinions...

Bref une très bonne réflexion sur les livres, mais pas seulement puisque, par exemple, le cinéma, la peinture sont également abordés et que ces messieurs ont suffisamment de savoir et de curiosité pour nous entraîner à leur suite.


Les chapitres parlent d'eux-mêmes, mais le contenu est encore plus riche :

- Ouverture : Le livre ne mourra pas.

- Rien de plus éphémères que les supports durables.

- Les poules ont mis un siècle pour apprendre à ne pas traverser la route.

- Citer le nom de tous les participants de la bataille de Waterloo.

- La revanche des filtrés.

- Chaque livre publié aujourd'hui est un post-incunable.

- Des livres qui voudraient absolument parvenir jusqu'à nous.

- Notre connaissance du passé est due à des crétins, des adversaires ou des imbéciles.

- Rien n'arrêtera la vanité.

- Eloge de la bêtise.

- Internet ou l'impossibilité de la damnatio memoriae.

- La censure par le feu.

- Tous les livres que nous n'avons pas lus.

- Livre sur l'autel et livres en "Enfer".

- Que faire de sa bibliothèque après sa mort ?

 

"Si vous voulez qu'on souvienne de vous, il faut écrire. Ecrire et faire en sorte que vos écrits ne disparaissent pas dans quelque brassier." Jean-Claude Carrière

 

Lu en partenariat avec Le Livre de Poche.

Partager cet article

Repost 0
Published by Uncoindeblog - dans Un peu de lecture
commenter cet article

commentaires

Cuné 02/11/2010 21:37



C'est super gentil mais ça va te coûter aussi cher en frais d'envoi que si je l'achète en poche :)



Uncoindeblog 10/11/2010 14:26



Non quand même pas :) Comme tu veux...



Cuné 02/11/2010 20:25



Je ne l'ai pas encore lu, mais je vais le faire :)



Uncoindeblog 02/11/2010 21:34



Je te l'envoie ?



Cuné 02/11/2010 06:33



Moi je n'hésite plus, j'adore qu'on me parle des livres :)



Uncoindeblog 02/11/2010 20:23



Tu as lu celui-ci ? Ou souhaites-tu le lire ?



Karine:) 02/11/2010 01:39



J'hésite toujours aussi pour les essais... et malgré le nom d'Eco, j'hésite quand même!



Uncoindeblog 02/11/2010 20:22



Tu as tous les droits :) Et ta PAL te dit merci !