Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

8 avril 2008 2 08 /04 /avril /2008 21:47
Merci à Tamara pour le prêt.
E=MC², mon amour
/ Patrick Cauvin. Livre de Poche, 2007. 186 pages

« Lui un peu voyou, elle un peu bêcheuse, ces deux bambins qui totalisent moins de vingt-trois printemps vont se rencontrer, se flairer, se reconnaître et vivre dans l'incompréhension générale ce qu'il est légitime d'appeler un grand amour.
J'aime dans le roman de Patrick Cauvin - outre toutes les qualités de fraîcheur, de légèreté, d'invention qu'il faut pour faire l'enfant sans faire la bête - j'aime ce qu'il dit sans avoir l'air d'y toucher et qui va beaucoup plus loin que son joli récit. » François Nourissier.

Indice : ce livre est lu dans le cadre de la thématique du
Club des théières du mois d'avril.
Un petit bouquin affectueux, sans prétention, qui relate la découverte de l'amour de deux pré-adolescent surdoués, que cette différence qui les gêne dans leur communication familiale et parfois amicale, va rapprocher. Issu de deux mondes distincts, mais que l'amour et la quête du temps passé l'un avec l'autre va entraîner dans de petites et plus grandes aventures. Les personnages secondaires sont bien dessinés et prêtent au sourire : Nathalie, mal dans sa peau avec sa grande taille, Londet et ses oreilles qui sous le coup de l'émotion s'agitent (je le voyais prêt à s'envoler), des parents qui semblent des caricatures par certains côtés et qui ne sont après tout que des parents vus par des adolescents surdoués qui plus est.
Je n'avais pas lu ce livre en "mon jeune temps" contrairement à d'autres. Je l'ai pris charmée par la description faite par Tamara et le retentissement de souvenirs qu'il provoquait chez les uns et les autres. Il est agréable à lire et la description de l'escapade amoureuse (je n'en dis pas plus) très bien écrite. Elle me donne envie de découvrir l'auteur dans un autre style de roman.
Repost 0
6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 20:30
Concours de circonstance qui fait que j'enchaîne 2 bouquins de SF - j'avais prévu un polar, mais je ne souhaitais pas courir partout et un Asimov étant disponible chez mon libraire, je n'allais pas lui tourner le dos.
Que les choses soient claires, j'aime la SF mais ne suis en aucun cas une spécialiste, et cela fait un moment (moins H2G2) que je n'avais pas pris le temps d'en ouvrir un répertorié comme tel.

Indice : ce livre est lu dans le cadre de la thématique du Club des théières du mois d'avril.

Les Dieux eux-mêmes / Isaac Asimov. Traduction de l'américain par Jane Fillion, révisée par Sylvie Denis. Gallimard, 2002 (Folio SF). 438 pages
En 2070, la Terre vit dans la prospérité et le bonheur grâce à la Pompe à Électrons, qui fournit une énergie illimitée et gratuite. Une découverte extraordinaire, à moins que...
À moins que cette invention miraculeuse ne constitue à plus ou moins longue échéance une menace imparable pour notre Univers; un piège tendu par une civilisation parallèle pour annihiler notre réalité.
Seules quelques personnes ont pressenti la terrible vérité: un jeune physicien marginal, une Lunarite intuitionniste, un extraterrestre rebelle vivant sur une planète qui se meurt.
Mais qui les écoutera? Qui les croira? Contre la stupidité, les Dieux eux-mêmes luttent en vain.
Ce roman a obtenu le prix Nebula 1972 et les prix Hugo et Locus 1973.
Le héros de ce roman va surprendre plus d'une personne puisqu'il s'agit de l'énergie / du soleil. Ce livre est écologique avant l'heure et comme bien souvent un roman visionnaire : le premier choc pétrolier n'a pas encore eu lieu mais déjà Asimov anticipe les problèmes humains et économiques liés à l'énergie. Mais il ne s'agit pas que de cela, il attire également discrètement l'attention sur les manipulations génétiques, l'avenir de l'homme et revient sur un de ses credo : la psychohistoire, avec la manipulation exercée par les politiques ou les pouvoirs accordés à quelques uns (rien de bien nouveau). C'est étrange de lire cet ouvrage dans le contexte actuelle. La notion de roman d'anticipation utilisée avant la SF me paraît tout à fait justifier ici.
Si vous vous référez à la quatrième de couverture ne vous leurrez pas ; aucun des 3 personnages ne se rencontreront, mais l'ouvrage découpé en 3 partie nous fait suivre la quête de l'énergie selon 3 points de vues distincts mais qui s'imbriquent et essaient de contrer les incrédules ou plus simplement ceux qui refusent de modifier leurs petites habitudes au risque de détruire des civilisations.
J'ai trouvé le 1er chapitre assez hardu car il est question dans les dialogues de théories physiques, mathématiques (fumeuses en ce qui me concerne) afin d'expliquer le danger que pourrait représenter la Pompe à Electrons et, les explications de Lamont, le jeune physicien qui s'oppose à Hallam, le "Père" de la Pompe à Electrons, ne sont pas forcément des plus attrayantes (Asimov a beau avoir écrit de nombreux ouvrages de vulgarisation sur le sujet, je me suis quelque peu embrouillée devant toutes ces notions mathématiques, chimiques). Fort heureusement l'histoire suit son cours et Lamont fait appel à un professeur archéologue, versé dans la "traduction " d'inscriptions étrusques" qui, il l'espère, pourra l'aider à communiquer avec les para-hommes qui se trouvent de l'autre côté de la Pompe à électrons dans un para-univers, hommes plus avancés techologiquement et qui ont fourni toutes les indications permettant la construction de la pompe.
Le seconde chapitre nous décrit ce para-univers, nous permet de découvrir sa population ainsi qu' une triade particulière composée d'un Rationnel doué, d'une Emtionnelle à l'esprit rationnel et d'un Parental téméraire. Il confirme les craintes de Lamont et résoud quelques unes des interrogations de la première partie.
La dernière partie se situe sur une colonie de la Terre : la Lune. Nous rencontrerons une intuitionniste qui grâce à ses qualités va aider celui qui fut à la source de la montée en puissance d'Hallam.
Comme vous pouvez le voir cet ouvrage est assez foissonnant et fait de rebondissements dans le dernier chapitre - je vous ai donné quelques informations car je me suis interrogée sur le bien fondé de cette partie lorque je l'ai débutée -.
Ce livre est réellement différent dans sa construction de ce que j'ai pu lire en SF jusqu'alors. J'ai particulièrement aimé les vues d'I. Asimov sur le développement de la civilisation dans le para-univers, la notion de la triade. Passé le 1er chapitre, la lecture est relativement aisée. Néanmoins ce n'est pas mon préféré. J'espère que le prochain bouquin de SF que je vais ouvrir répondra davantage à mes critères :))

Repost 0
4 avril 2008 5 04 /04 /avril /2008 20:48
Le guide du voyageur galactique : H2G2, I / Douglas Adam. Traduit de l'anglais par Jean Bonnefoy. Gallimard, 2003 (Folio SF). 274 pages
Comment garder tout son flegme quand on apprend dans la même journée : que sa maison va être abattue dans la minute pour laisser place à une déviation d'autoroute ; que la Terre va être détruite d'ici deux minutes, se trouvant, coïncidence malheureuse, sur le tracé d'une future voie express intergalactique ; que son meilleur ami, certes délicieusement décalé, est en fait un astrostoppeur natif de Bételgeuse, et s'apprête à vous entraîner aux confins de la galaxie ? Pas de panique ! Car Arthur Dent, un Anglais extraordinairement moyen, pourra compter sur le fabuleux Guide du voyageur galactique pour l'accompagner dans ses extraordinaires dérapages spatiaux moyennement contrôlés.
A la lecture de ce résumé et des critiques que j'avais lu deci delà, des propos échangés je m'attendais à un livre totalement foutraque, avec de grands éclats de rire.
Et bien je suis déçue... je n'ai pas ri.
Certaines situations sont évidemment totalement grotesques, le tout est mené tambour battant, à se demander où l'auteur va nous emmener dans son délire (ça c'est super), mais bon... cela ne m'a pas suffit.
Près de 100 pages (82 je viens de vérifier) pour réellement faire démarrer le bouquin (à mon idée), pour se voir projeter dans l'espace en compagnie des horribles Vogon, pour rencontrer les autres personnages et commencer la "quête", tout du moins nous amener à mieux comprendre les imbrications des éléments du puzzle que l'auteur nous a donné jusqu'alors.
Ce volume est le 1er de la trilogie (qui au final compte 5 tomes, mais qui selon le desiderata de l'auteur conserve sa dénomination ;-D) et, peut-être dois-je me décider à lire au moins "Le dernier restaurant avant la fin du monde" (la suite, quoi) afin de modifier mon idée ?!
Une chose est certaine, j'espère retrouver
dans la suite le personnage qui m'a le plus amusé : j'ai nommé Marvin, le robot dépressif (excellente idée).
Un extrait -découpé- pour vous donner une idée du personnage :

- "Ce vaisseau me détestait, lança-t-il, découragé, en indiquant l'astrocar de la police.
- (...)
- Il me détestait parce que je lui ai parlé.
- (...) Comment ça vous lui avez parlé ?
- Facile : j'étais déprimé, je m'ennuyais tellement que je suis allé me brancher sur ses prises d'interface extérieure. Et puis, j'ai longuement parlé à l'ordinateur, en lui expliquant mes vues sur l'univers, expliqua Marvin.
- Et que s'est-il passé ? insista Ford.
- Il s'est suicidé", dit Marvin, en regagnant à pas lourds le Coeur-en-Or.


Repost 0
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 08:00

A à C - Index


D à F - Index


G à J - Index


K à M - Index


N à Q - Index


R à T - Index


U à Z - Index

 

Lectures 2013- : c'est là !

Lectures 2008-2012 :


Repost 0
Published by Uncoindeblog - dans Administratif
commenter cet article
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 02:10

U

V

W

X
Y
Z

 

  • Zafon, Carlos Ruiz. L'Ombre du vent. Le Livre de Poche.
  • Zweig, Stefan. Le joueur d'échecs. Stock (La Cosmopolite).
  • Zweig, Stefan. Vingt-quatre heures de la vie d'une femme. Le Livre de Poche
Repost 0
Published by Uncoindeblog - dans Administratif
commenter cet article
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 02:00

R

S

T

Repost 0
Published by Uncoindeblog - dans Administratif
commenter cet article
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 01:40

N

O

P


Q

Repost 0
Published by Uncoindeblog - dans Administratif
commenter cet article
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 01:30

K

L

M

Repost 0
Published by Uncoindeblog - dans Administratif
commenter cet article
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 01:20

G

H

I

J

Repost 0
Published by Uncoindeblog - dans Administratif
commenter cet article
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 01:10

D

E



F

Repost 0
Published by Uncoindeblog - dans Administratif
commenter cet article