Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 23:36
http://www.decitre.fr/gi/40/9782715228740FS.gifZola Jackson / Gilles Leroy. Mercure de France, 2009. 140 pages. 4,5*
Août 2005, delta du Mississippi : l'ouragan Katrina s'abat sur La Nouvelle-Orléans.
Les digues cèdent sur le lac Pontchartrain et les quartiers modestes sont engloutis. La catastrophe touche de plein fouet la communauté noire. Tandis que ses voisins attendent des secours qui mettront des jours à arriver, l'institutrice Zola Jackson s'organise chez elle pour sa survie. L'eau continue de monter, inexorablement. Du ciel, les hélicoptères des télévisions filment la mort en direct. Réfugiée dans le grenier avec sa chienne Lady, Zola n'a peut-être pas dit son dernier mot.
Sous la plume de Gilles Leroy, Zola Jackson, femme de trempe et mère émouvante, rejoint le cercle des grandes héroïnes romanesques.

Les premières pages me replongent dans la moiteur de la Nouvelle Orléans, les odeurs d'épices et la délicieuse cuisine née de toutes les influences gustatives liées au métissage qui ont bercé cet état, puis... tout diffère...
La Louisiane n'est pas un prétexte à la narration, mais le lieu joue un rôle primordial par rapport aux événements météréologiques, à la situation géographique de la ville, à la culture de cet état. Mais tout cela peut passer totalement inaperçu tant la figure de Zola Jackson domine cet ouvrage qui retrace en une centaine de pages les conditions de sa prime jeunesse, celle de son état de fille-mère, ses relations avec son fils et son mari jusqu'à ce jour où Katrina dévaste tout, balayant ses souvenirs, mais nous permettant de suivre Zola dans ses souvenirs et réflexions intimes.
Zola c'est le portrait d'une mère avant tout, qui veut tout pour son fils qui, nous allons rapidement le découvrir est décédé 10 ans avant cet évènement. Un portrait de femme moderne et volontaire prête à tout, sauf à accepter de perdre l'espoir et la reconnaissance dû à son fils, Caryl. Mère toujours pour qui le compagnon de son fils n'est pas assez bien pour lui : trop blanc, trop lisse, d'une famille trop riche, mais avant tout obstacle entre eux, entre l'avenir qu'il pourrait se construire....
C'est à doses homéopathiques que Gilles Leroy nous replonge dans le passé de Zola Jackson ; de la même manière il nous donne des informations concernant le climat social, les événements qu'elle a connu et la situation actuelle. Grâce à son regard, il donne le point de vu de ce qui sera un échec politique pour Bush après le passage de Katrina, revient sur les conditions d'évacuations différentes selon votre couleur de peau et surtout votre condition sociale. N'oublie pas de rappeler l'omniprésence des média friands d'images à sensation et de moments héroïques grâce à la présence de people qu'il dénigre d'une pichenette mais sans
grande méchanceté, toujours à l'image de son héroïne.
On s'accroche à cette femme et à sa chienne Lady, toutes deux attachantes dès les premières pages de lecture. On espère que la chute sera positive tant nous nous attachons à elles.
Un très beau moment de lecture qui m'a également permis de me replonger vers la Nouvelle Orléans et ce que devient aujourd'hui cette ville et ses habitants les plus pauvres.

Un grand merci à Fashion qui m'a mis ce livre entre les mains :-D

Partager cet article

Repost 0
Published by Uncoindeblog - dans Un peu de lecture
commenter cet article

commentaires

choupynette 23/02/2010 17:40


Après avoir abandonné à mi-parcours Alabama Song, je ne sui spas près de retenter l'aventure. Cependant, ce livre semble de bonne facture... mais non! Ma PAL me fait les gros yeux... !!! :D


Uncoindeblog 24/02/2010 20:40


Ces PAL sont étonnantes de vie lol C'est fou comme parfois nous parvenons à les ignorer et à d'autres moments sommes totalement tributaires d'elles :))


Brize 13/02/2010 10:35


Lecture en cours, donc je reviendrai vers ton billet ultérieurement (mais j'ai quand même aperçu tout à la fin que tu avais apprécié ta lecture, ce qui est aussi mon cas).


Uncoindeblog 18/02/2010 12:19


Bon je vais réussir à aller faire un tour sur les blogs en sus de mettre à jour le mien donc je vais pouvoir lire ton billet ;-D


La plume et la page 11/02/2010 19:30


J'ai déjà lu quelque chose sur ce bouquin et apparemment tout le monde en dit du bien!


Uncoindeblog 18/02/2010 12:19


Oui c'est ce que vient de me dire Emeraude.
Il doit bien y avoir des avis dissonants.


Emeraude 11/02/2010 16:14


eh bah on peut dire que vous êtes toute unanime !!


Uncoindeblog 18/02/2010 12:18


Oui cela nous arrive parfois :)


Morgane 11/02/2010 11:49


J'attendais quelques avis avant de me décider à le lire ... Ca donne envie !


Uncoindeblog 18/02/2010 12:18


Tu peux également jeter un coup d'oeil sur le blog d'Amanda (si je me souviens bien), Fashion... mais ce ne sont pas les seules à l'avoir lu.