Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 07:02
Zelda est pour moi, avant tout, une chanson d'Yves Simon - chacun ses références ;-D, mais c'est bien de Zelda Zayre Fitzgerald dont il est question dans cet extrait musical comme dans ce roman.

[Source :
en:Image:Zeldaportrait.jpg, originally scanned from "Zelda" by Nancy Milford. Scanned by en:User:Pantherpuma]

 A la sortie de cet ouvrage et avant qu'il n'obtienne le Prix Goncourt 2007, l'envie de le lire me tenaillait. Comme bien souvent, ce prix a fait que j'ai préféré laisser passer le temps, et en rendant visite à Emeraude, ce démon m'ayant assuré qu'il ne m'était pas possible de sortir de "sa " librairie sans un livre, j'ai déambulé et suis retombée sur ce roman :)

Roman troublant tant la voix de Zelda se confond parfois avec celle de G. Leroy ; le lecteur ne sait parfois plus vraiment si l'auteur reprend des écrits ou s'il s'agit de son imaginaire (la note de l'auteur en fin d'ouvrage vous permettra de faire la distinction, et je n'ai pu m'empêcher d'aller la lire à mi-parcours). Un portrait de femme à la fois émouvant, brulant et emprunt de folie. Comment la petite sudiste gatée par la vie a suivi son époux, incarnant tous deux l'esprit des années 20 et couple en vogue dont les journaux usent, pour leur célébrité, beauté, excentricité.
On suit pas à pas la déchéance du couple au regard de Zelda. Les  rencontres avec les célébrités de l'époque, ou futur célébrité dont Lewis O'Connor - que l'on démasque sans peine sous ce nom d'empunt -, les voyages, les errances plutôt d'un endroit à un autre, tout est fluctuant et lié à l'argent, aux scandales...
Amour, folie, alcool, emprunt (plagiat) des écrits de sa femme par Francis Scott Rey Fitzgerald, tout est décrit dans ce roman. La fièvre destructrice de la création, de la jalousie. L'emprise de cet homme sur son épouse est-il seulement financier, une nécessité, un refus du bien pensant le divorce étant quasi impensable et l'idée a-t-elle seulement traversé l'esprit de l'un ou de l'autre ?
"Quelle a été la part de sa folie à elle dans l'écriture de l'homme célèbre ?
Comment a-t-elle vécu cette célébrité de l'autre", Y. Simon à propos de Zelda qui n'ignore pas que son mari utilise ses écrits, publie en son nom des nouvelles écrits par ses soins. Elle semble chercher sa propre voie : la danse (trop âgée et son mari n'apprécie pas), l'écriture (c'est lui le romancier dans le ménage), la peinture (il lui abandonne, mais...).
La chute et le mort de Goofo laisse apparaître l'amour que cette passion tourmentée a empêché au couple de vivre, au moins du point de vue de Zelda. Vérité ou romance ?

Un film relatant la vie Zelda Sayre va sortir au courant de 2010. Il sera réalisé par John Curran, Zelda sera interprété par Keira Knightley.

Alabama Song / Gilles Leroy. Gallimard Editions, 2009 (Folio). 218 pages. 4*.

Alabama, 1918.Quand Zelda, " Belle du Sud ", rencontre le lieutenant Scott Fitzgerald, sa vie prend un tournant décisif. Lui s'est juré de devenir écrivain : le succès retentissant de son premier roman lui donne raison. Le couple devient la coqueluche du Tout - New York. Mais Scott et Zelda ne sont encore que des enfants : propulsés dans le feu de la vie mondaine, ils ne tardent pas à se brûler les ailes... Gilles Leroy s'est glissé dans la peau de Zelda, au plus près de ses joies et de ses peines.
Pour peindre avec une sensibilité rare le destin de celle qui, cannibalisée par son mari écrivain, dut lutter corps et âme pour exister.. . Mêlant éléments biographiques et imaginaires, Gilles Leroy signe ici son grand " roman américain ".

Les avis de Jules, Emeraude, Fashion,

Partager cet article

Repost 0
Published by Uncoindeblog - dans Un peu de lecture
commenter cet article

commentaires

yueyin 17/11/2009 13:02


Je l'ai eu dans ma pal un bon momennt ce roman et puis je l'ai rendu sans le lire, un jour peut être...


Uncoindeblog 17/11/2009 22:28


Un jour sans doute...
Je comprends mieux les fluctuations de ta PAL d'un jour à l'autre lol


Karine:) 14/11/2009 12:43


J'ai beaucoup aimé aussi lors de ma lecture.  J'ai été fascinée! (dixit Karine qui regarde se lever le soler sur un ciel rose orange et mauve... c'est tellement joli qu'il faut que je le dise
à quelqu'un et ça s'adonne que je suis sur ton blog!!)


Uncoindeblog 16/11/2009 22:18


Pas de soucis concernant cet intermède en images. Le top serait que tu prennes des photos pour nous le faire partager, mais reviens comme bon te semble
:))


Meria 11/11/2009 08:50



J'ai beaucoup aimé ce livre que j'ai lu pour mon challenge 2008. La personnalité de Zelda m'a fascinée !



Uncoindeblog 13/11/2009 11:06


Elle est fascinante avec ses côtés sombres et sa volonté de vivre.


chiffonnette 09/11/2009 21:28


Je l'avais bien aimé ce roman. La découverte de Zelda que je ne connaissais pas ou en tout cas pas bine m'avait touchée!


Uncoindeblog 09/11/2009 22:10


J'avoue que je ne la connaissais qu'au travers de cette chanson et ne m'étais jamais penchée plus avant.


In Cold Blog 08/11/2009 19:47


Ah, cette chanson d'Yves Simon... Toute ma jeunesse.
Le roman de Gilles Leroy m'avait donné envie de lire Accordez-moi cette danse de Zelda et les Lettres de Fitzgerald à sa fille qui ont été publiées il ya une année
ou deux.


Uncoindeblog 09/11/2009 22:09


Me suis repassée l'album en boucle tout le week-end :))
Je suis d'accord avec toi, cela donne envie de découvrir ce qui se cache derrière ces brefs extraits.