Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 22:32

http://storage.canalblog.com/13/97/341021/69816842_p.jpg

Cryssilda, Lou & Titine vous invite à passer un mois d'hiver avec des romans anglais - entre le 15 décembre et le 15 janvier -

Comme je risque d'être en retard, me connaissant, je prends cette fois un peu d'avance et divague un peu au niveau lecture en vous proposant une étude réalisée par une anthropologue anglaise sur ses concitoyens.

 

Des règles et une étude que j'ai avalé (un peu trop rapidement à mon goût d'ailleurs pour de simples questions pratiques), afin de mieux comprendre nos amis anglais car, à l'heure où vous lirez ces lignes, je vérifie in situ le bien fondé de ma lecture.

Alors bien entendu le temps a passé mais en 7 ans (l'étude fut réalisée en 2004), la crise économique, les prochains jeux olympiques et le mariage royal n'ont pas du bouleverser les consciences au point de voir des abîmes entre ce que j'ai lu et ce que je vis.

Alors est-ce que je note une différence, me direz-vous ? Et bien étant là-bas dans un cadre professionnelle, le contexte est fort différent, notamment lorsque l'auteur nous parle de la "timidité" anglaise vis à vis de questions personnelles. Pour avoir déjeuner le premier jour de mon arrivée avec une collègue que je ne connaissais qu'au travers d'e-mails, je peux vous dire que les questions qu'elle m'a posée furent assez directes, même si elles sont restées fort cordiales et non invasives. Il est certain que ce cadre est tout à fait particulier, tout comme le cadre de la société dans laquelle j'évolue.

Abandonnons mon cadre personnel, pour en revenir à cet ouvrage.

Il est bâti en différents chapitres afin d'aborder des sujets qui nous intriguent ou qui selon l'auteur semblent refléter au mieux la personnalité de ces compratriotes. Sont donc aborder (dans le désordre) : la météo, la politesse, l'art de faire la queue, les pubs, les moyens de transports, le sexe, les tenues vestimentaires, le téléphone portable, la politesse, l'art d'arranger son intérieur mais avant cela le goût pour les anglais pour leur chez soi avec jardin etc...

Certaines images et rendus sont pittoresques et renvoient à une image que nous avons tous des anglais, de là à se demander, et en dépit des nombreux rappels que l'auteur fait par rapport à son travail et à ce côté officiel des enquêtes menées par ses soins, si l'auteur n'a pas monté une vaste plaisanterie afin de donner parfois, une image exacerbée des anglais.

Alors oui, ces images toutes faites sont certainement encore parfois assez réalistes mais la société évolue et la nouvelle génération fait certainement bouger les choses. Nous avons tous en tête les images d'anglaises mal habillées et bien, je vous assure (une nouvelle fois c'est un quartier d'affaires, mais quand même), je trouve que les anglaises ne sont pas plus mal habillées ou plus drôlement que certaines parisiennes. Je note même qu'elles affichent un goût pour les tenues féminines plus important que dans les bureaux français. Par contre, je vous concède, pour en avoir croisser bon nombre par tous les temps, que l'anglaise aime sortir court vêtue dès le vendredi soir avec parfois des choix quelque peu surprenant.

Dans le côté affirmatif, je dirais que les anglais aiment toujours parler de la météo, que les pubs demeurent des lieux incontournables tout comme le choix de vie d'une petite maison avec jardin etc.... - mais je ne suis pas là pour réactualiser l'ouvrage, loin de là -.

Un ouvrage à picorer au fil de ces envies et des thèmes qui vous amusent ou vous intérressent, le tout dans un anglais tout à fait abordable (malgré le fait que je sois là-bas, mon anglais reste barbare et franchement, mes collègues ont bien du mérite pour me comprendre).


 

http://bks5.books.google.co.uk/books?id=-kDPgxYU-s0C&printsec=frontcover&img=1&zoom=1Watching the English  : the hidden rules of English behaviour / Kate Fox. Hodder, 2005. 416 pages

Witty and wise, Kate Fox reveals the quirks, habits, and foibles of the English in her book Watching the English: The Hidden Rules of English Behaviour. Putting the national character under her microscope, Fox explores this strange and fascinating culture, governed by a complex set of unspoken rules and a bizarre code of conduct. Through anthropological analysis and a series of unorthodox experiments (often using herself as a reluctant guinea-pig), Fox discovers what these unwritten codes tell us about Englishness: the rules of weather-speak, the ironic-gnome rule, the reflex apology rule, the paranoid-pantomime rule, class anxiety tests, and the money-talk taboo, among others. Watching the English is a biting, affectionate, insightful, and often hilarious look at English society.

 

Quelques commentaires anglais : ici, ,

Partager cet article

Repost 0
Published by Uncoindeblog - dans En V.O. (incroyable !)
commenter cet article

commentaires