Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 22:17

http://www.decitre.fr/gi/66/9782253119166FS.gifTrauma / Jeff Abbott. Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Fabrice Pointeau. Le Livre de Poche, 2008 (Thriller). 504 pages. 4*

Miles Kendrick est un homme comme les autres, ou presque.
Souffrant d'un syndrome de stress post-traumatique, il vit à Santa Fe, sous une fausse identité fournie par le FBI, essayant de mener une existence normale et d'oublier un passé tumultueux. Sa vie bascule à nouveau lorsque sa psychiatre, le docteur Allison Vance, disparaît après l'avoir appelé à l'aide. S'il veut sauver sa peau, il doit absolument faire la lumière sur cette disparition. Bien que le FBI le soupçonne, et qu'il ait un tueur à ses trousses, Miles va devoir lutter contre -ta peur qui-te paralyse et affronter son passé pour sortir de ce piège infernal.

 

Lorsque tout semble simple au cours du premier chapitre, vous vous dites que la lecture va couler de source et peut-être vous sembler un tantinet ennuyeuse. Mais, progressivement, au fil de votre lecture, l'ajout des personnages, les éléments additifs qui vous semblent étrangers à l'histoire complexifient, ligne après ligne, le tout. L'ennuie n'est pas là où vous l'attendiez. Mais, si les rebondissements s'enchaînent dans cet ouvrage ,somme toute de bonne facture, le tout pourrait vous sembler assez commun si vous êtes amateur du genre.

Néanmoins, Jeff Abbott a de l'expérience et sait la mettre au service de ses histoires en tissant des fils autour de personnages qui semblent plus fous les uns que les autres, victimes de traumatismes. Chacun d'entre eux en souffrent mais aucun n'est semblable ; tous sont isolés dans leur souffrance et c'est quasi leur seul point commun avec leur non adaptation à notre société qui refuse que l'on s'isole, que l'on change d'un iota aux yeux de nos proches si tragiques soit les épreuves endurées.

Mais notre belle société a la solution ou va la trouver : une pilule miracle qui va en enrichir certains. Bien entendu, ce sera peut-être au détriment de quelques cobayes volontaires ou involontaires mais que ne feraient pas cerains humains pour le dieu $ ?

- Lorsque je vous disais que vous alliez reconnaître le scénario ! :-D -

Néanmoins Miles s'il n'est pas a proprement attachant reste intéressant car on attend avec impatience de connaître le fin mot de son propre trauma. C'est ce qui m'a poussé à tourner les pages, à découvrir les souffrances des uns et des autres et, combien l'être humain reste fragile, prêt à accepter une version officielle lorsqu'il respecte ceux qui sont sensés le protéger et/ou aider.

Alors oui, si certains d'entre vous ont encore des doutes en lisant les premières lignes, oui j'ai apprécié cette lecture.


Partager cet article

Repost 0

commentaires