Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 17:05
http://www.decitre.fr/gi/66/9782211070966FS.gifQuatre soeurs : Enid, Hortense, Bettina, Geneviève  / Malika Ferdjoukh. L'Ecole des Loisirs, 2003 (Medium). 139 +192 + 202 + 217 pages. 5*

Enid doit faire dix-sept pas de l'abribus jusqu'à l'impasse de l'Atlantique qui mène à sa maison, la Vill'Hervé. Un de moins que l'automne dernier. La preuve que ses jambes s'allongent, donc qu'elle a grandi.
N'empêche qu'elle est toujours la plus petite des cinq soeurs Verdelaine. Personne ne la croit quand elle dit qu'elle a entendu un fantôme hurler dans le parc et faire de la musique. Ni Charlie, trop occupée à réparer Madame Chaudière pour l'hiver et à arrêter de fumer pour faire des économies. Ni Bettina et ses copines Denise et Béhotéguy, dites DBB (la Division Bête et Bouchée), concentrée sur leurs nombrils. Ni Genevièvre, mobilisée par son propre secret très difficile à préserver. Ni Hortense, plongée dans la rédaction de son journal intime. Ni Tante Lucrèce qui n'écoute qu'Engelbert Humperdinck, son crooner préféré. Ses parents la croiraient peut-être, mais ils sont morts depuis dix-neuf mois et vingt-deux jours. Swift, sa chauve-souris, l'écouterait sûrement, mais elle a disparu dans la tempête, la nuit où le vieux sycomore du parc s'est mis à faire le poirier au fond du puits.
Il faut qu'Enid se résigne : "Convaincre les grands, c'est omme vouloir qu'un chewing-gum mâchouillé une heure conserve son goût du début."


Si à la lecture de la 4ème de couverture du premier volume intitulée Enid, la benjamine des soeurs, vous ne pensez pas y trouver votre bonheur de lecteur du fait de propos vous semblant puérils, je n'ai qu'un mot à vous dire : Vous avez tort !
Car ce premier volume, s'il débute et laisse une large part à la petite dernière de la fratrie, nous entraîne vers des chemins de traverses propres à son âge, il nous permet d'entrer en douceur dans l'univers de cette famille dont le décès récent des deux parents laisse place aux soucis domestiques et autres à tous les enfants, même si une large part repose sur l'aînée, particulièrement d'un point de vue matériel. Oui Enid nous parle, présente un moment de son histoire, mais elle n'est que le point de départ d'une année et d'événements qui vont rythmer la vie de ces 5 filles (de 9 à 23 ans), leurs amours, leurs espoirs, leurs rencontres. Un quotidien qui prend le pas sur la mort présente à chaque instant  par leurs souvenir,s leur détresse car l'âge n'y fait pas grand chose, et l'on se tourne naturellement vers ses parents lorsque le doute, la peur etc. s'installe (parents ou référents).
Pas de pathos particulier dans ces quatre volumes qui jouent avec humour des situations, grâce à une tante très spéciale, des amis de leurs âges, l'envie d'avoir ses secrets, de vaincre ses craintes, d'être aimé.
Comme je l'évoquais, chacune va durant cette année devoir apprendre à grandir seule ou accompagnée / rassurée : Enid tout d'abord, puis se sera au tour d'Hortense, sa passion du théâtre et la rencontre d'une amitié fragilisée par la maladi
e, Bettina qui découvre que amour /beauté et regard d'autrui font souffrir, Geneviève la sage, secrète et bravache.
4 ouvrages pour 5 soeurs me direz-vous ? Oui car Charlie est là présente, adulte déjà mais qui comme ses soeurs souffrent de l'absence, des tourments de l'amour et des responsabilités familiales, pivot indissociable de cette maison qu'elle refuse d'abandonner.

Une fois le premier volume ouvert vous vous laisserez porter par l'histoire et n'aurait de cesse de poursuivre votre lecture, qui, grâce à des personnages secondaires dont les cousins
notamment, Désirée et Harry, prend un nouvel élan à chaque chapitre partagé.
Un roman d'apprentissage qui ne dit pas son nom, mais qui reste sensible en évitant tout faux semblant et niaiseries, même si vous l'aurez deviné, tout n'est pas forcément crédible dans cette série - mais les romans sont également là pour nous sortir de notre quotidien :o) -.

Spécial dédicace à Dame Chiffonnette qui, en son temps, m'avait soufflée cette lecture, et qui, me voyant avec le 1er volume s'est empressée de me glisser les 3 autres (j'ai râlé pour la forme mais elle avait raison ; mon sommeil et les tâches prévues ce w-e ne lui disent pas merci !)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Karine :) 22/04/2010 17:02



J'ai les trois premiers de lus, et le 4e m'attend!  Dis, tu les as envoyés à Kikine?  Si non, je peux les lui amener, moi, je la vois demain!! (je suis super en retard ça se voit??)



Uncoindeblog 23/04/2010 16:08



Oups, j'espère que tu n'es pas encore partie, mais j'ai un doute. Non je ne lui ai pas envoyé et seul le premier volume m'appartient. Bonne escapade les filles
:))



Kikine 03/04/2010 22:20



Ohh mais c'est vrai, tu vas venir cet été ... Je peux probablement attendre ce moment là que tu me le remette en mains propres ;)



Uncoindeblog 13/04/2010 21:11



Yes with pleasure. J'essaie de le noter dans un coin mais nous aurons le temps d'en reparler d'ici là :)



Kikine 01/04/2010 14:09



Ohh oui, ça me ferait bien plaisir mais ça m'embête car les frais de Poste sont généralement mirobolants :(



Uncoindeblog 02/04/2010 20:59



Oui mais il est tellement petit que cela devrait aller. Je me renseigne.


Faut que je vous envoie à toutes, là-bas, un e-mail si vous voulez que je me charge de qques kgs de bagage pour mes congés d'été. Je reviens vers toi, Pimpi,
Karine & co en privé.



praline 31/03/2010 23:56



Quand on ouvre le premier tome, on ne peut qu'enchainer  ! J'avais dévoré cette tetralogie lors d'un we aussi et j'avais réussi à trouver les tomes manquants à la dernière minute ! DU coup,
j'ai lu pas mal de Ferdjoukh depuis...



Uncoindeblog 01/04/2010 12:08



Vraiment Chif a eu du nez (et moi aussi de lui montrer ma lecture du moment) lorsque je lui ai dit que je lisais "Enid" et que je n'avais pas les autres
volumes.Je vais essayer de découvrir d'autres romans de l'auteur.



Stephie 29/03/2010 21:36


J'ai adoré ces quatre tomes !!!


Uncoindeblog 01/04/2010 12:06



J'aime ton enthousiasme :)