Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 23:00

http://www.decitre.fr/gi/23/9782811200923FS.gifPlaisirs coupables. Anita Blake, 1 / Laurell K. Hamilton. Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Isabelle Troin. Milady, 2010. 382 pages. 3*

Mon nom est Blake, Anita Blake.
Les vampires, eux, m'appellent "l'Exécutrice" et par égard pour les oreilles les plus chastes, je ne vous dirai pas comment, moi, je les appelle. Ma spécialité, au départ, c'était plutôt les zombies. Je relève les morts à la nuit tombée pour une petite PME. Ce n'est pas toujours très exaltant et mon patron m'exploite honteusement, mais quand on a un vrai don, ce serait idiot de ne pas s'en servir. Tuer des vampires, c'est autre chose, une vieille passion liée à des souvenirs d'enfance.
Depuis qu'ils sont officiellement reconnus et ont pignon sur rue, ils se croient tout permis. Certes, il yen a de charmants, voire très sexy, mais il y en a aussi qui abusent. Ceux-là je les élimine. Rien de tel pour garder la forme : ça vous fouette le sang !

 

 

"L'Exécutrice tel est le surnom donné à Anita Blake par les vampires. Chasseuse de vampires, elle ne l'est que par nécessité, car elle avant tout releveuse : elle ramène à la vie les morts. Mais bénéficiant de dons tel que celui de parvenir à connaître l'âge de son adversaire rien qu'en fonction de son "aura" a fait qu'elle est devenue une référnence incontournable en matière de vampires, même si "La Mort", Edward, reste le n°1. Un ami qui peut à tout moment devenir un adversaire redoutable et qu'elle ne peut négliger, même si les secrets qu'il lui demande de lui révêler peuvent entraîner la mort d'humains ou non humains...

Sous sa carapace d'"Exécutrice" se cache une amie inaliénable tant qu'il s'agit d"humains, enfin c'est du moins ce qu'elle croyait jusque là, mais... ce qu'elle croyait être une exception va soudain se multiplier. De quelle sorcellerie a donc usé Jean-Claude pour se sauver des griffes de sa maîtresse qui domine toute la ville ? Quelle folie domine ce tyran tantôt gamine ensorceleuse, tantôt démon  ? Quelle est sa réelle force ?

Malins les vampires ont vite compris que pour atteindre Anita il suffisait de l'attaquer par sa faiblesse  : son amitié.

Forcée à cohabiter avec des vampires afin de sauver la vie de sa meilleure amie, d'enquêter sur la mort de ses vampires honnies à la fois pour eux et de manière plus officielle, elle ne sait plus où donner de la tête. Mais déjà un vampire qu'elle croyait mort et qui a bien failli l'achever de son côté réapparaît. La coupe semble pleine. Pas tout à fait, l'amour(s) cherche sa place et voici notre héroïne embarquée dans toutes les aventures possibles et imaginables.

Zombies, vampires, goules, amour, culpabilité .... Voilà de quoi combler les jours et les nuits d' Anita et permettre à l'auteur de nous occuper suffisament pour que nous ayons du mal à trouver le coupable de cette tuerie de vampires, qui reste l'intrigue première de ce premier volume de la série Anita Blake.

Une lecture agréable avec quelques specimen permettant à tous les publics de se pâmer au fil des pages. Certains chapitres semblent faire un peu de remplissage, mais le tout n'est pas trop mal construit. Et le titre me direz-vous car je suis certaine que c'est ce qui vous a attiré vers ce billet :0) ; et bien, il s'agit simplement d'un lieu de plaisirs, de strip-tease : une boîte tenue par les vampires. Si je me souviens, tous les titres des volumes suivants comportent des titres similaires sans doute lié aux lieux d'enquêtes d'Anita Blake et sans doute tenue par des vampires (l'un d'entre eux est facile à identifier puisque nous en entendons parler dès ce volume).

Bref ça bouge, ça dragouille, ça dégomme, rescucite parfois :) L'hémoglobine et les sentiments sont là, l'histoire se tient alors ... un peu de lecture facile grâce à la bit lit n'a jamais fait de mal à personne, en vacances ou juste pour se reposer de cette rentrée littéraire plus que chargée.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

La liseuse 18/10/2010 19:49



La seule série de ce genre que je lis avec autant de mordant. ça doit bien faire plus de dix que je la lis.



Uncoindeblog 21/10/2010 19:48



Sous vos influences, je vais peut être en lire d'autres alors - j'suis curieuse (euh je crois l'avoir déj) dit ;-D).



Karine:) 07/10/2010 23:05



Ai bien aimé celui-ci!  Bon, des descriptions un peu inutiles parfois mais ça le fait et ça tient en haleine.  Paraît que ça devient de plus en plus trash avec les tomes... we'll see!



Uncoindeblog 08/10/2010 17:29



Ah je vois ce qui t'a réellement intéressé dans ce bouquin MDR. Bah peut être que les suivants sont meilleurs. Un jour... La PAL va diminuer..... ou je vais
croiser la suite. Qui sait !



Pimpi 28/09/2010 12:45



yep, in english... what else!!!!



Uncoindeblog 04/10/2010 12:31



:)))



chiffonnette 26/09/2010 19:07



Ahhhhh, Jean-Claude, et Richard, et Anita! Que edds souvenirs! :-)



Uncoindeblog 28/09/2010 11:26



Tu as lu la suite Chif' ? (psst reviens sur terre, tu es au boulot à cette heure)



aBeiLLe 23/09/2010 21:24



Je suis bien heureuse que tu l'aies ajouter à la PAL celui-là! Merci Delphine! :o)



Uncoindeblog 28/09/2010 11:26



Oui c'est pour équilibrer avec les deux autres que tu n'avais pas demandé :s