Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 16:27

http://www.decitre.fr/gi/64/9782092520864FS.gifLes enquêtes d'Enola Holmes : Le secret de l'éventail./ Nancy Springer. Traduit de l'anglais par Rose-Marie Vassallo. Guanaco, 2011. 218 pages. 4,5*

Voilà déjà plus de huit mois que j'ai échappé à la vigilance de mes aînés, Mycroft et Sherlock Holmes, qui s'étaient mis en tête de m expédier en pension pour faire de moi une lady.
Je m'emploie depuis, par l'intermédiaire de mon cabinet de « Spécialiste en recherches — Toutes disparitions », à résoudre des enquêtes — parfois même plus efficacement que mon détective de frère ! Or voici qu'en ce jour de mai 1889 mon chemin croise une ancienne connaissance, lady Cecily Alistair. Il est clair qu'elle est en plein désarroi ! Juste avant de disparaître, encadrée de deux sévères chaperonnes, elle me glisse furtivement un éventail rose, qui recèle un mystérieux message.
Décidée à porter secours à ma jeune amie en détresse, je m'efforce d'en percer le secret. Je ne le sais pas encore, mais, dans cette entreprise, je vais me retrouver bientôt face à un autre détective, investi de la même mission... mon frère Sherlock.

 

Je vais une nouvelle fois me répêter tant j'apprécie ma lecture des aventures d'Enola Holmes, et pourtant je suis bien loin de mes 11 ans. Mais comme souvent, les ouvrages jeunesse m'enchantent.

Cette série est à la fois un bel aperçu de l'époque, et un gentil pied de nez à Sir Conan Doyle et à Sherlock Holmes. On découvre ainsi dans ce nouvel opus que sa soeur peut lui en compter au niveau de l'improvisation et de l'imagination. Bien sur elle n'a ni sa force, ni son expérience, mais sa réflexion est spontanée et de bon aloi. Grâce à ses qualités elle permet à son frère de s'échapper d'un mauvais pas.

On découvre également dans ce volume que Mycroft n'est pas le benêt que certains pourraient imaginer. S'il ne possède pas le goût de ses cadets pour l'aventure, son intellect est tout aussi bien pourvu et il est fort capable de s'en servir avec à propos, même s'il s'agit avant tout pour lui de permettre à sa soeur de rentrer dans le rang, car ce qui est admissible pour son frère ne peut l'être pour sa jeune soeur. La part aux sentiments est mis fort justement en avant dans ce volume, sans tomber dans des excès de miévrerie qui n'auraient pas lieu d'être vu le caractère de notre héroïne.

Une nouvelle fois c'est la place de la femme qui est mise en avant dans cet épisode où une jeune fille est poussée au mariage contre sa volonté et celle de sa mère. Séquestrée, elle ne doit son salut que dans sa rencontre avec Enola, qui au péril de sa propre indépendance va jouer de toutes les cartes qui sont entre ses mains afin de lui venir en aide.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eloo 24/05/2011 17:46



Hello!
J’ai eu envie de lancer une revue virtuelle sur mon blog où tous les blogueurs pourraient mettre leur grain de sel! Pour plus d’infos : http://www.canalblog.com/cf/fe/tb/?bid=773843&pid=21189325
N’hésite pas à participer et toutes mes excuses pour ce commentaire-pub!



Maribel 24/05/2011 03:57



J'adore, tout comme toi! C'ette série est fabuleuse. J'attends de lire le tome 6.



Uncoindeblog 03/06/2011 22:13



Oui je vais poursuivre ma lecture. Je suis ravie car je viens de prêter le premier volume à une collègue pour sa fille qui a bien accroché (la maman
également).