Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 07:09

http://www.decitre.fr/gi/59/9782264037459FS.gifLe souffle de Seth / Lauren Haney. Traduit de l'américain par Corine Derblum. 10/18, 2004.(Grands Détectives). 349 pages. 3 *

Sur la rive occidentale de la capitale thébaine, où reposent les souverains, des centaines d'ouvriers et artisans s'emploient depuis cinq longues années à édifier le projet le plus grandiose de la reine Hatchepsout un temple commémoratif, symbole de sa gloire et de sa toute-puissance.
Or les travaux de construction sont entravés par des accidents trop fréquents pour être imputés à la négligence ou à la simple malchance. De mystérieuses lueurs, apparaissant au plus noir de la nuit, renforcent la conviction des ouvriers qu'un esprit maléfique s'acharne à semer la mort et la destruction parmi eux. Alors que la terreur et la révolte fermentent dans les cœurs, le lieutenant Bak, son scribe Hori et Kasaya, son fidèle Medjai, font halte dans la capitale avant de rejoindre leur nouvelle affectation.
Déjà chargé d'une mission auprès de l'intendant d'Amon, Bak se voit confier cette enquête plus épineuse que jamais.

 

Cette série se déroule dans l'Egypte ancienne. Ce volume est le 5ème  ouvrage qui fait suivre aux lecteurs les enquêtes du lieutenant Bak,. Si ce n'est quelques allusions à des affaires antérieures qui suscitent parfois la curiosité du lecteur, la lecture ne pose pas de problèmes car chaque enquête commence et se termine dans l'ouvrage.

La situation géographique et historique de l'enquête permet à Lauren Haney de nous transmettre sa passion / connaissance de l'Egypte ancienne ; n'étant pas une férue, ni spécialiste de cette période je ne saurais dire si les éléments historiques sont ou non crédibles, mais l'histoire est  bien menée, nous entraîne dans le quotidien de cette période, sans omettre l'aspect politique qui semble réellement important.

A défaut de m'intéresser à l'Egypte, l'histoire est de convenable facture et nous suivons l'enquête (double enquête comme nous le verrons au terme de cette histoire) menée sur les lieux de la construction d'un temple à la glore de la reine. Cette édification se déroulant sur d'anciennes constructions et les artisans reprenant les pierres présentes, le schéma traditionnelle  de dépouillement de tombes n'est pas loin, tout cela semble bien évident aux lecteurs modernes que nous sommes. La crédulité des ouvriers et de l'entourage d'une manière générale, du lieutenant Bak, à voir dans la multiplication des accidents de chantier l'oeuvre d'un esprit malin prête à sourire. Néanmoins, les cadavres et accidents se succédant, les soupçons concernant l'auteur de ses méfaits apparaissent progressivement. Ne reste plus au lecteur qu'à attendre le dénouement final afin de connaître tous les tenants et aboutissants et comment Bak parvient à cette conclusion.
S'il ne s'agit pas de la meilleure série policière "historique" que j'ai lu, ce livre permet néanmoins d'agrémenter quelques heures - un voyage en train par exemple ;-D -

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Kikine 30/07/2010 16:04



Hmmm, pas sûre que le cadre me plairait



Uncoindeblog 03/08/2010 11:28



Ah pas un univers qui te pasionne, c'est cela ?



Karine :) 29/07/2010 15:07



Je pense que je vais le proposer à une copine qui trippe égypte!!  Suis certaine que ça va lui plaire!



Uncoindeblog 29/07/2010 23:30



Peut-être connait-elle déjà...


Tu connais le maître égypte en France, Karine ? ( Christian Jacq)