Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 18:30

http://www.decitre.fr/gi/55/9782710327455FS.gifLe club Jane Austen / Karen Joy Fowler. Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Sylvie Doizelet. Quai Voltaire, 2006. 335 pages. 3*

"Un de ce livres rares qui nous rappelle ce qu'est le bonheur de lire." New York Times Book Review. " La conversation de ce club est tour à tour enjouée, intelligente et anodine. Mais ce n'est pas tout : les protagonistes dégustent des desserts hautes calories, sirotent des margaritas et s'évadent dans leurs rêveries. Comme Jane Austen, Fowler est un esprit subversif et une fine observatrice des relations humaines. " Publisher's Weekly. " Cinq femmes et un homme se réunissent régulièrement pour discuter de l'œuvre de l'une des plus grandes romancières anglaises.
Ça se passe en Californie, au début du XXIe siècle, et ce sont des gens normaux, ni heureux, ni malheureux chacun avec une blessure et tous hantés par l'amour. A eux seuls ils forment le Club Jane Austen éternel et avec eux Karen Joy Fowler compose un roman qui est si réussi, si délicat, si plein d'esprit que les admirateurs d'Emma et d'Orgueil et préjugés vont défaillir de bonheur. " Washington Post.

 

Un club de lectures tournant autour d'un roman et décrit comme pétri d'humanité (tout du moins c'est ce que je lisais entre les lignes à la lecture de cette 4ème de couverture) grâce aux protagonistes de ce Club.  J'en attendais beaucoup et, autant, vous prévenir tout de suite, j'ai éprouvé pas mal de déception au travers de cette lecture.

Est-ce lié aux échanges enflammés, parfois très drôles vers lesquels mes propres échanges livresques m'emportent et que j'espérais sans doute retrouver à la lecture de ce roman ?

Est-ce le fait, somme toute anecdotique me direz-vous, que je ne sois pas parvenue à identifier qui est sensé me raconter l'histoire ?

Le peu d'attachement à certains des personnages dont la petite histoire m'a parfois laissé réellement à côté ? Je ne sais.

Mais me direz-vous peut-être ces mesdames-monsieur tout le monde c'est un peu le monde dans lequel vivait Jane Austen (si j'ai bien compris, je n'en suis pas une spécialiste) et donc tout cela peut expliquer le contenu et surtout l'histoire des différents personnages : Jocelyn, Bernadette, Sylvia, Allegra (sa fille), Prudie et Grigg : l'invité surprise. Si telle est la réponse, alors ce roman ne s'adresse qu'aux connaisseurs de Jane. Mais je ne pense pas que là ce soit arrêté la volonté de l'auteur. L'idée de base était sympathique, la manière de nous présenter les personnages également : une succinte présentation de chacun avec la vision de chacun à propos de Jane. Puis, un chapitre consacré à l'un ou à l'autre, leur histoire, leur jeunesse, nous permettant de mieux les appréhender, de mieux comprendre leurs sentiments et leurs préférences pour l'un ou l'autre des romans de Jane Austen. En référent à chacun des ouvrages, en sus des membres du Club, un de ces ouvrages chapitre le roman. 

Manière trop courte de saisir chacun, manque d'intérêt pour les uns comme pour les autres, j'ai lu, attendant toujours davantage et tentant de démasquer le narrateur, car tel restait mon unique objectif au vu d'une lecture plate à mes yeux. Et brusquement une illumination vers la fin du roman mais qui a à peine durer quelques paragraphes.

C'est donc avec un grand bof que j'ai refermé ce livre.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Karine:) 08/09/2010 00:44



Un bof pour moi aussi.  Mais j'ai aimé le film, comme les autres "commenteuses" ci-haut!



Uncoindeblog 13/09/2010 19:24



C'est toujours rassurant de voir que l'on est pas la seule à ne pas parvenir à accrocher. Je me demande comment le réalisateur a pu prendre conscience du
potemtiel de l'adapatation. Pas à dire, certains ont du nez.



Kikine 05/09/2010 18:21



Je te l'emprunterai bien à Noël :)



Uncoindeblog 13/09/2010 19:20



Je le mets de coté pour ton passage parisien ;-)



Kikine 31/08/2010 01:18



Ohh zut, moi je fondais plein d'espoirs sur cette lecture mais tu viens de baisser mes attentes et c'est vraiment pas plus mal, je serai probablement moins déçue



Uncoindeblog 05/09/2010 04:19



Tu l'as déjà entre les mains Kikine où veux-tu aue je te le mette de côté pour Noël ?


En en attendant moins, tu seras peut-être agréablement surprise, va savoir ...



Stéphanie 27/08/2010 14:37



le livre a été qualifié souvent de décevant, mais le film vaut le coup, on retrouve ces échanges animés, et ce peps qui te manquait pendant ta lecture :)


je crois que le DVD était à Fabienne



Uncoindeblog 05/09/2010 04:16



Je dois avouer que je n'ai pas pris le temps d'aller retrouver tous les avis, mais ainsi que je le disais vous vous êtes donnés le mot concernant l'adaptation
:0



maijo 27/08/2010 05:59


Ce livre n'arrive décidément pas à franchir le pas de la LAL à la PAL. Je crois que je vais encore l'y laisser un peu d'ailleurs. ;)


Uncoindeblog 05/09/2010 04:14



C'est sans doute un signe....