Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 14:10

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/8/1/1/2/9782811208745FS.gifDoctor Who : Les voleurs de rêves / Steve Lyons. Traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par Pierre Level. Milady, 2012.277 pages. 3*

Une nouvelle aventure fascinante du Docteur, de Rose et du capitaine Jack, interprétés par Christopher Eccleston, Billie Piper et John Barrowman dans la spectaculaire série télévisée de la BBC. Dans un futur lointain, le Docteur, Rose et le capitaine Jack découvrent un monde où toute forme de fiction est prohibée. Raconter des histoires, mentir, espérer et rêver sont autant de crimes sévèrement punis par la loi.
Mais une chaîne de télévision pirate exhorte le peuple à l'insurrection. Le Docteur et ses compagnons se rallient à la cause des rebelles avant de prendre conscience, à leurs risques et périls, que les rêves ont tôt fait de tourner au cauchemar.

 

J'avoue que j'ai un peu craqué alors que jusqu'à présent, j'avais su résister. Mais bon, retrouver les personnages qui m'avaient fait découvrir le Doctor Who, c'était tentant.

Que feriez-vous si vous n'aviez plus le droit de penser par vous-même ? Plus de rêves, plus d'imaginaire, plus de fiction, plus de jouets bien entendu, des habits uniformes sans couleurs et juste des écrans vous parlant du quotidien, de votre quotidien avec des informations à haute teneur ? Mme Machin a mis 20 min au lieu de 25 min pour rentrer chez elle aujourd'hui car elle a eu tous les feux verts. So exciting, no ?

Eh oui c'est ce monde incolore mais pas inodore sur lequel viennent de débarquer nos trois amis : le Doctor, Rose et le Captain Jack. Ce dernier est bien mal inspiré de vouloir raconter sa vie et ses épopées car il est rapidement pris pour un rebelle. Mais avant de se rendre compte de tout cela, comme à l'habitude notre trio fait sensation.

La thématique et les 100-150 premières pages sur le thème de la place de la fiction et de nos rêves sont juste excellentes. Il manque bien entendu l'image, mais n'étant pas dépourvu de nos souvenirs, ni d'imagination, le cerveau du lecteur fait le reste.

Puis, un je ne sais quoi, fait que l'on s'attarde moins, que l'évidence de la victoire du Docteur sera là. Bref l'épisode ne m'a pas tenu assez en haleine aussi bien que la série télévisée sait le faire.

Bien entendu il y aura quelques retournements de situation et Rose comme le Captain Jack vont se retrouver dans des situations quelque peu précaires embarquant le Doctor avec eux, mais cela n'a pas suffit à mon bonheur.

Ainsi que mentionné les points positifs sont cette longue réfléxion sur la place de l'imaginaire et la place omniprésente de la TV qui, chacun le sait se nourrit de notre temps.

Bon, comme ce billet (ne va pas s'autodétruire) est pré-programmé, je n'ai plus qu'à attendre quelques heures pour retrouver un épisode du Doctor Who but the 11th, en espérant que l'épisode réponde à mes attentes :).

 

Dans le même état d'esprit que moi quant à ce volume, mais avec des références ;0)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Uncoindeblog - dans Traduit de l'anglais
commenter cet article

commentaires