Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 09:12

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/2/6/8/0/9782268068015FS.gifDarling Jim / Christian Mörk. Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Agnès Jaubert. Le serpent à plumes, 2009 (Serpent Noir). 382 pages. 3*

Castlebownbere - Irlande - " Il n'y a pas si longtemps ". Lorsqu'on retrouve Moira Hegarty et ses deux nièces, Fiona et Roisin, assassinées sauvagement, les habitants sont sous le choc. Ces meurtres demeurent un mystère jusqu'au jour où Niall, le jeune postier du village, récupère une enveloppe contenant le journal intime de Fiona. C'est en lisant son histoire qu'il découvre l'existence de Jim Quick : un seanchai, conteur de légendes irlandaises. Il comprend vite que Jim, au charme vénéneux, sème la mort sur sa route. Mais y aurait-il un lien entre son passage dans les villes et la disparition de jeunes filles ? Quel est cet homme-loup dont il narre les méfaits, le soir, dans les pubs enfumés ? Thriller sensuel aux accents gothiques, Darling Jim emmène le lecteur aux confins du fantastique dans un récit haletant.
Voilà bien des semaines que j'ai terminé ce roman et même si les fils s'y emmêlent elle reste néanmoins "simple", une fois la lecture achevée et que tous les événements sont connus ; néanmoins, du fait de cet écheveau, j'espère ne rien omettre qui pourait paraître essentiel au yeux d'un lecteur achevant tout jute sa lecture.
C'est à la fois, un thriller parfois fascinant et parfois pesant.
Immanquablement on s'attache à Niall ce jeune postier dont le rêve est de vivre de sa passion pour la fantasy et l'univers de la BD. Et lorsqu'il découvre le premier journal, s'immisce dans cette quête qui semble parfois irréelle au vu de la folie provoquée par Jim, on cherche parfois à comprendre si quelqu'un ne se joue pas de son imaginaire et/ou de sa vie.
Mais les faits sont là, âpres et cruels : 3 corps ont bien été retrouvés dans la maison de ce village dont deux empoisonnés et séquestrés. Que s'est-il passé exactement ?
Oui, comme Niail nous avons ce journal intime d'une des victimes, mais quels ont été les événements qui ont pu amener à autant de violence ?
C'est cette histoire, la fascination d'un seanchai, bel homme et raconteur hors pair que nous narre ce roman, mais avant les journaux intimes. Mais ce jeune homme trop beau pour être honnête, va très vite révéler ses facettes qui vont dans tous les extrêmes.
Il a jeté son dévolu sur 3 soeurs si distinctes les unes des autres et leur tante dévote et déjà proche de la folie, mais la folie n'est rien par rapport aux événements qui vont s'enchaîner et monter crescendo.

Oui on s'attache aux destins des ces 3 soeurs et de Moïra, mais c'est bien davantage le devenir de Niall qui m'a intéressé, savoir comment de ce fait divers, il allait parvenir à rebondir à vivre de sa passion.
La mort est présente dès les premières pages et le lecteur est rapidement avide de connaître tous les tenants et aboutissants mais les journaux de ces jeunes femmes vont s'avérer incomplets et l'imagination, l'enquête des Niall comme du lecteur va parfois vous laisser sur votre faim. L'ensemble est d'un rendu parfois sordide et la destruction et la mort attendent au coin de la rue. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires