Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 08:10

http://www.decitre.fr/gi/22/9782953353822FS.gifb.a.- ba : la vie sans savoir lire / Bertrand Guillot. Rue Fromentin, 2010. 218 pages. 4,5*

En 2008, Bertrand Guillot pousse la porte d’un cours d’alphabétisation pour adultes, dans le 19e arrondissement de Paris.
Il s’apprête à donner son premier cours. Sa motivation est la même que celle de milliers de bénévoles en France : se rendre utile et abandonner les oeillères du quotidien. Ecrit à la première personne, rythmé par des chapitres courts, B a-ba a tout d’un récit d’aventure. Celle d’un « professeur » débutant, tout d’abord. L’auteur est poussé dans le grand bain sans méthode, ni conseils. Après tout, il sait lire, non ? B + A = ba ? Pas si simple.
Le costume de « professeur » taille soudain grand face à des « élèves » qui ont bien souvent vécu mille vies et Guillot prend soudain conscience de l’ampleur de la tâche. Le plus sage serait sans doute d’abandonner sur le champ. Il y pense. Pourtant… Sans vraiment se l’expliquer, il va poursuivre ses cours (il en donne toujours aujourd’hui) et vivre un an avec ses élèves, au rythme des joies et des désillusions.

 

Comme Bertrand Guillot sait que la question lui sera posé, d'emblée il prévient qu'il s'agit d'éléments réels transposés. Voilà les choses sont claires et que vous connaissiez ou non l'auteur, je suis certaine que vous allez vous laisser saisir par les rencontres et tout ce que ces cours vont lui apporter. Etat des lieux concernant la situation de l'alphabétisation et de l'illettrisme (rappel utile de la distinction à faire entre ces deux termes) en France, mais cela n'est pas le fondement de cette histoire.

Le contenu est avant tout présent pour montrer le désir d'être autonome, de comprendre les écrits qui nous entourent. Petite expérience : sur le parcours de votre travail, que faîtes-vous ? Même si vous n'écoutez que de la musique, les messages écrits vous entourent, mais vous les ignorez car vous les comprenez. Votre itinéraire ? Simple formalité car vous le connaissez par coeur. Mais que se passerait-il si vous ne saviez pas lire et que vous deviez vous rendre à une adresse inconnue ? 

Nous sommes une civilisation de l'écrit même si l'image animée prend peu à peu une part non négligeable : nos lois et règlements sont écrits. A vous de vous débrouiller pour non seulement les comprendre mais avant tout pour les déchiffrer.

Car oui vous savez qu'elles existent mais comment les expliquer, les transmettre ?

Et bien il vous faut commencer par imaginer comment vous allez apprendre à des adultes à lire. De l'inné quasiment.  ?

Mais voilà, il n'est pas si facile de se mettre dans la peau d'un professeur et la meilleure volonté du monde de la part de l'enseignant comme de l'élève ne suffit pas toujours. B. Guillot nous transmet ici ses tatonnements, ses hésitations et, bien vite il se rend compte qu'une méthode classique (syllabique ou globale) n'est pas forcément adéquate pour tous les participants. Aucun humain n'apprend à la même vitesse, de la même manière. Focaliser par la recherche d'une méthode, de l'aide qu'il souhaite apporter, il en oublie que ce public  a lui, des contraintes d'un tout autre ordre auxquelles il n'avait pas forcément songer.

Ils sont adultes, et doivent jongler avec leur travail, la fatigue de la fin de journée, les contraintes familiales, sociales ou culturelles : ainsi la prononciation de certaines voyelles ou consonnes sont un piège pour eux.

Car ce "roman vrai" n'est pas que le récit d'une expérience, c'est avant tout des personnes auxquelles nous nous attachons, même si nous n'avons que des bribes d'informations les concernant. Nous partageons, par le regard et la plume de l'auteur, leurs espoirs, des miettes de leur vie qui nous les rendent si attachants et qui font que l'on tourne les pages avides de savoir si la réussite sera là, en fin d'année. Certains disparaissent, d'autres reviennent.

Ils se soutiennent, partagent leurs efforts dans ces cours du soir.

Le tout est décrit simplement sans chercher l'apitoiement ou le misérabilisme, juste un constat de bénévole(s) qui essaie et nous transmet sa propre année d'apprentissage.


Bravo et merci pour ses 200 pages que j'ai envie de partager avec tous ceux qui m'entourent !

Partager cet article

Repost 0
Published by Uncoindeblog - dans Un peu de lecture
commenter cet article

commentaires

yueyin 11/02/2011 14:50



Il me fait terriblement envie ce livre, je m'interroge sur ce genre d'enseignement que je tenterais biens (j'ai refusé jusqu'à présent faute de méthode mais j'y réfléchis :-)))



Uncoindeblog 13/02/2011 12:21



Oui il aborde vraiment  des questions que bon nombre d'entre nous nous posons. Bien entendu i y a autre chose :)



Stephie 08/02/2011 07:19



Et je te remercie pour le partage. Je reviens lire ton billet dans le détail dès que j'ai lu le livre ;)



Uncoindeblog 08/02/2011 21:14



Avant de me remercier, faut le lire. Peut-être ton avis sera-t-il différent !