Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 07:15
Après la balade du côté du Havre, me voici partie du côté de Rennes et de ses environs, que je connais uniquement grâce à des amis, et où mon orientation aurait beaucoup plus de mal à trouver sa place. C'est néanmoins assez drôle de voir des noms, lieux connus dans un livre et j'imagine que les familiers de la région devraient pouvoir trouver leur bonheur dans ce livre même si le polar dont il est question ne répond à leurs attentes qu'à demi, mais peut-être que le tout leur plaira...

Hortensias Blues / Hugo Buan. Pascal Galodé éditeurs, 2008. 320 pages
Un cabinet médical du centre de Rennes est décimé par un tueur en série.
Lucien Workan, un commissaire de police incontrôlable toujours à la limite de l'illégalité, petit-fils de résistant va mener l'enquête au cœur de la bourgeoisie rennaise. Assisté par Leila, une jeune femme flic d'origine berbère et flanqué de son adjoint Lerouyer, Workan va dénouer les fils enchevêtrés d'une série de crimes particulièrement odieux. Avec une force de caractère incroyable, une intuition digne des meilleurs limiers et le soutien de ses adjoints, va-t-il réussir là où son supérieur et la procureur de la République en charge du dossier ne l'attendaient plus ?

Serial Lecteur avait titillé ma curiosité voici quelques temps, et me voici donc embarquée pour un nouveau périple - enquête en Bretagne en compagnie d'un polack*,  joueur de rugby qui avait jusqu'alors élu domicile du côté de Toulouse (celui là il voyage encore plus que moi et ma famille donc cela me plait ;-D).
Le commissaire Lucien Workan est donc un flic haut en couleurs entouré d'une équipe qui semble parfois à la limite du déjanté (serait-il contagieux ?) tout comme certains des personnages croisés au cours de cette enquête : ah ce couple Simone et Pedro qui tiennent le bistrot "Condate Celtic Kafé", et Maîtresse Tina, vraiment la galerie de portrait semble irréelle lol et l'auteur semble réellement s'être amusé à la dresser. Tous les bons mots et les personnages ne gagnent pas à chaque fois, mais Hugo Buan a néanmoins réussi à m'arracher quelques gloussements qui ne sont pas toujours gagnés dans mes lectures.
Mais, car il y a un mais, je ne partage pas pour autant l'enthousiasme de Michel. J'ai apprécié cette lecture mais lui ai néanmoins trouvé quelques longueurs, et n'ai pas été totalement saisie par l'enquête. La présence des personnages, leur originalité à tous a sans doute empiéter sur ma lecture et sur la recherche du meurtrier.
J'ai également trouvé l'entrée en matière un peu longue.
N'en déplaise à ces défauts, j'ai néanmoins passé un bon moment de lecture :)
Michel nous laissait entendre qu'il s'agirait d'une série, peut-être le second volume sera-t-il plus prenant à mes yeux, une fois l'ensemble des personnages déjà connus. A découvrir sans doute, afin de voir comment l'auteur fait évoluer son petit monde et dans quelle enquête il va les entraîner.

*Merci de ne rien voir de péjoratif dans l'utilisation de ce nom (inutile de m'insulter par le biais des commentaires :-D, le nom est utilisé dans le roman).

Partager cet article

Repost 0
Published by Uncoindeblog - dans Un peu de lecture
commenter cet article

commentaires