Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 08:49
Bien entendu j'avais entendu parler de cette série destinée à un jeune public voici quelques années, mais n'avais pas franchi le pas. Le problème est toujours le même... Je suis souvent attirée par les oeuvres dites pour enfants (entendre jeune public au sens large), mais à moins de les acheter, de les lire chez des amis ayant des enfants (malheureusement dans l'ensemble mes amis ont des enfants trop jeunes pour cette lecture), je dois les acheter car l'étage de ma bibliothèque municipale, fort bien pourvue en littérature jeunesse, est réservée à cette catégorie de lecteurs :(
J'avais profité de la sortie de la première trilogie adaptée au cinéma afin d'avoir un semblant d'informations concernant ces "désastreuses aventures". Mais, si le film ne m'avait pas formellement déplu, je n'en restais pas moins sur ma faim quant à une hypothétique lecture.
Au fil de mes errances dans certaines librairies, j'ai fait l'acquisition des 4 premiers volumes (la série est composée de 13 volumes).

Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire / Lemony Snicket (pseudo de Daniel Handler). Nathan, 2003
* Tome I : Tout commence mal...
* Tomes II : Le laboratoire aux serpents
* Tome III : Ouragan sur le lac
* Tome IV :
Cauchemar à la scierie
Suite à l'incendie du manoir Baudelaire et de la mort de leurs parents, Violette, Klaus, et Prunille se retrouvent orphelins. D'abord accueilli par leur oncle le Comte Olaf, acteur entouré d'amis à la physionomie des plus délirantes,  il s'avère que celui-ci n'est intéressé que par leur fortune (qui doit leur revenir à la majorité de l'aînée). Il s'acharne à les poursuivre tout au long des épisodes, les enfants passant d'un oncle à une tante toujours plus éloigné... Grâce à leurs intelligences : Violette est inventrice, Klaus, lecteur addictif, à la dentition de Prunille et à la maladresse de leur oncle et de ses sbires ils parviennent à retourner les situations les plus dramatiques.

Dans mes souvenirs, cette série était comparée à Harry Potter par son côté fantastique, le côté orphelin et les mésaventures qui s'enchaînent sans doute car très franchement ces 2 séries n'ont, à mes yeux, aucun rapport l'une avec l'autre.
Le style des 2 écrivains est radicalement différent, leur implication dans le texte aux antipodes. En effet, et cela me fut confirmée par la page Wikipédia, l'auteur a choisi un pseudo,
Lemony Snicket
, pas seulement pour distinguer ses oeuvres pour la jeunesse de celles pour les adutes, mais surtout car il "prend une part" de plus en plus active dans la série. L'écriture peut parfois sembler simple par rapport aux romans de J. K. Rowlings, ce qui explique peut-être que cette série a eu moins de succès auprès des adultes, le ton n'en est pas moins noir et le narrateur n'en fait pas mystère, rappelant de manière incessante cet aspect négative des histoires de ces orphelins (un peu lassant pour un adulte mais certainement pas inutile pour un enfant). En dépit de la mort présente à chaque épisode, on ne referme pas ces livres avec le moral au plus bas - et cela n'est pas qu'une question d'âge - l'auteur laisse l'optimisme pointer le bout de son nez, et s'appuie sur les 3 enfants, leur intelligence respective ainsi que leur solidarité pour montrer que rien n'est jamais perdu.
Quelques leçons de vocabulaire sont disséminés par l'auteur qui joue avec les mots. Tantôt c'est lui qui donne une définition, tantôt  ce sont les adultes qui souhaitent expliquer, des mots qu'ils pensent difficiles aux orphelins (et même de grammaire grâce à la tante Agrippine dans le Tome 3).
L'ensemble est loin d'être désagréable, le style est fluide, mais je ne suis pas une inconditionnelle au point de me précipiter dès demain pour acheter la suite. J'estime avoir besoin d'une pause après ces 4 volumes. Je suis néanmoins curieuse de connaître qu'elles vont pouvoir être la suite des désastres créés par l'auteur auprès de ces 3 enfants (jusque là les situations furent toutes originales et différentes), et suis décidée à aller jusqu'au dernier épisode.   
La question qui me titille est : à quel âge les enfants sont-ils intéressés par cette série ?

L'avis d' Elodie,


Partager cet article

Repost 0
Published by Uncoindeblog - dans Traduit de l'anglais
commenter cet article

commentaires

Stedransky 10/04/2009 18:12

Je cherchais des réactions d'adultes sur cette série, car je viens d'en lire le Tome. En fait, j'ai été carrément choquée car la jeune fille de 14 ans est victime d'un mariage forcé, qui plus est de la part de son tuteur, et aucun adulte du roman ne proteste à cela. Tout porte à croire que les adultes et leur monde de loi ne peuvent apporter aucune réponse aux détresses bien compréhensibles des enfants. Je trouve ça atroce. C'est pareil dans les autres tomes ?

Uncoindeblog 11/04/2009 11:03


Le roman ne se situe pas au XXIème siècle, et même si cela est choquant le tuteur avait de nombreux droits sur ses pupilles, d'autant plus sur les femmes.
L'auteur l' aécrit également dans le but de choquer, et si, moi-même, j'ai trouvé ahurissant l'absence de réaction des adultes en présence, le contexte historique, et la notion de roman et de
catastrophes entourant l'existence de ses jeunes enfants, sont pour beaucoup dans ces faits.
Dans les autres tomes que j'ai lu, les adultes semblent totalement en dehors de la réalité quant au côté négatif du "méchant" ; cela donne l'impression qu'ils ne peuvent pas imaginer que de jeunes
enfants soient plus réalistes qu'eux sur l'esprit avide et négatif d'autres adultes.
Il faut réellement prendre cette saga pour ce qu'elle est : une oeuvre de fiction !


Brize 03/01/2009 17:37

Alors là, le coup des ouvrages jeunesse qui ne peuvent pas être empruntés par les adultes, je ne l'avais jamais vu (et ce après un certain nombre de déménagements !)!
Pour répondre à ta question concernant l'âge des lecteurs, ma fille me dit qu'elle a commencé à lire cette série à dix ans.
De mon côté, j'avais vaguement lu le début du premier tome, mais ça ne me disait pas plus que ça, même si je trouvais le style original. Et j'ai bien aimé le film.

Uncoindeblog 04/01/2009 20:31


Merci Brize.
C'est du vécu : un jeune lecteur avait laissé une BD dans le rayonnage adulte et je l'ai prise sans prêter attention. Lorsque je suis arrivée au bureau d'emprunt la personne en poste m'a dit qu'il
s'agissait d'une BD jeunesse. Le fait s'étant renouvelé une ou deux fois, je fais, à présent, attention si la lettre J ne se trouve pas sur la BD que je veux emprunter.


Karine :) 28/12/2008 04:42

Je dois être bizarre parce que j'ai carrément détesté le seul et unique tome que j'ai lu!!! Le style "accumulation de malheurs" n'est pas pour moi... en tout cas pas présenté comme ça! Par contre, je suis allée lire sur Wikipedia et le concept derrière la série semble intéressant, rempli de références... ce n'est juste pas pour moi.

Uncoindeblog 31/12/2008 18:44


Bah je ne vais pas te jeter la pierre. Tout le monde n'a pas accroché à Harry Potter et d'une manière générale, nos goûts en matière de lecture sont tous
différents ou alors nous aimons un livre pas forcément pour les mêmes raisons.


Caroline 27/12/2008 13:36

J'adore cette série, je la trouve inventive et bien écrite. Seul le dernier volume est assez décevant. En tout cas, je les ai tous, je peux donc te prêter la suite si tu veux.

Uncoindeblog 31/12/2008 18:41


Arghhh pas de tentation Caroline !!! D'un autre côté je suis ravie d'avoir ton opinion fort positive et ce que tu dis du dernier volume m'intrigue plus que de
raison. Shame on you !!!


stephanie 27/12/2008 12:27

en tant qu'adulte, tu ne peux pas emprunter de jeunesse????
c'est super bizarre comme restriction, je n'ai jamais eu ce problème dans toutes les biblios où je suis allée!
c'est typique de Paris?

Uncoindeblog 31/12/2008 18:40


Euh ??? Une spécialiste SVP