Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 17:30
Grâce à Co, je viens de lire ma première aventure de Phryne Fischer  ; il s'agit du 5ème épisode, mais la présence notamment d'un ermite so sexy lui avait intimé l'ordre de me l'envoyer voici quelques semaines ;-D (La série comporte à l'heure actuelle 15 volumes et apparemment, pas de soucis pour vous y retrouver, même en commençant dans le désordre). Cette série se déroule en Australie dans les années 20 (les Années folles) et notre garçonne, riche aventurière et également détective à ses heures, nous fait partager ses enquêtes, ses rencontres amoureuses et la vie au quotidien : prohibition, découverte du jazz, retour sur l'histoire de l'Australie de cette période. Bref une vie aventureuse et amoureuse idéale pour une lecture tranquille (et au chaud ;-D).
Crime au moulin vert / Kerry Greenwood. Traduit de l'anglais par Pascale Haas. 10/18, 2008 (Grands détectives). 279 pages. 
Sur la piste du très sélect Moulin vert de Melbourne, le concurrent d'un marathon de danse s'effondre, poignardé, aux pieds de Phryne Fisher, riche aventurière et détective à ses heures. La belle a des nerfs d'acier, pourtant, lorsque peu après son chevalier servant disparaît lui aussi, son sang ne fait qu'un tour ! Chargée par la mère du jeune homme, une veuve au cœur de pierre mais à la larme facile, de retrouver son fils, l'intrépide jeune femme va plonger corps et âme au cœur des secrets bien gardés de la haute bourgeoisie australienne des Années folles. Phryne tourbillonne à un rythme d'enfer et prend tous les risques, passant des bras d'un joueur de banjo un peu cachottier à ceux d'un ermite pas aussi sauvage qu'il y paraît, au cours d'une aventure qui la conduit des boîtes de jazz enfumées de la capitale jusque dans l'immensité du bush australien... Et c'est sur un air de blues qu'elle finira par piéger l'assassin du Moulin vert.

Et oui en attendant le fim que certaines attendent avec impatience, ne serait-ce que pour le jeu (what else ? ) d'un certain acteur, je viens de lire quelques pages revigorantes (les raisons sont multiples, vous imaginez sans peine lol) d'un épisode des aventures de Miss Fischer. Entre découverte du Melbourne de cette période et un aparté dans le bush australien, la promenade fut fort sympathique. L'introduction au jazz et la découverte de cette musique pour notre héroïne nous donne quelques pistes par rapport à ce style  musical et à la place qu'il occupe dans cette période  tout comme dans ce roman ; le rôle que joue l'orchestre de jazz  et chacun de ses musiciens (à plus d'un titre) dans cette histoire coïncide parfaitement avec cette nouvelle passion musicale et amoureuse pour notre personnage principal. Une très jolie jeune femme donc que cette Phryne Fischer, qui aime les belles choses (voiture de luxe), les toilettes (descriptif de robes de soirées, de bijoux mettant en valeur cette élégante personne), le luxe et son confort, mais qui sait sacrifier pour quelques jours tout cela pour répondre à son violon d'Ingres (les enquêtes)  Profitant des moyens modernes - elle est également aviatrice à ses heures -  et de sa fortune pour retrouver au plus vite un homme disparu (notre bel ermite), son auteur nous entraîne à la découverte de l'Australie, de ses paysages et du style de vie de ses habitant. Bien entendu tout cela est très rapidement décrit (là n'est pas le sujet), mais néanmoins,  elle nous montre une autre facette du pays et donne envie de découvrir ces espaces sauvages. Elle distille quelques bribes culturelles au travers de cette sympathique saga.
Ainsi j'ai découvert ce qu'était un Wonbat ? [avant d'ouvrir ce lien ou un dictionnaire, qui  combien, aurait su me dire ce que c'était ?].
J'ai passé un agréable moment de lecture, merci Co !  :)

Partager cet article

Repost 0
Published by Uncoindeblog - dans Traduit de l'anglais
commenter cet article

commentaires

Co 15/12/2008 15:17

On découvre aussi qu'un wombat peut se révéler très utile dans les situations critiques :) Enfin pour autant je n'ai pas trop envie d'en adopter un !
Je suis contente que tu aies aimé :) Les autres tomes sont très sympas également ( toujours un festival de tenues vestimentaires, de couleurs, et d'hommes en tout genre - danseur, médecin, artiste, entre autres - qui gravitent autour de Phryne)

Uncoindeblog 16/12/2008 19:59


Donc rien pour me déplaire :))


Karine :) 15/12/2008 00:12

Moi, je peux! C'est un petit animal qui a l'air d'un petit cochon poilu (ou d'une combinaison hamster-nounours qui a mal au dos) et qui a une poche genre kangourou. Pourquoi je le sais? Essaie-donc de faire passer ça pour un bébé nounours quand tu joues à un jeu de mémoire sur les animaux avec un jeune présentant un syndrome d'Asperger et ayant une fixation sur les animaux!!!! Je te jure, tu vas te rappeler du wombat toute ta vie!!! Ainsi que du tatou, du lépilémur, du tamanoir, du toupaye et du dégu. Je te le JURE!!!

Quant au livre, bien entendu, ça m'intéresse. Le jazz en arrière plan, ça ne peut que me plaire!!!

Uncoindeblog 16/12/2008 19:55


Bravo Karine ! Je vais tricher un peu et te dire de guetter ton "so cute" facteur (lol).
Oui je me doutais que l'évocation du jazz allait te plaire ; dès que l'on parle ou évoque la musique dans un bouquin je sais que cela va te titiller :))


fashion 14/12/2008 22:52

Sans ouvrir le lien : un animal ?

Uncoindeblog 16/12/2008 19:53


Trop forte ! Je reconnais bien la joueuse :)