Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

9 août 2008 6 09 /08 /août /2008 20:00
Encore de la chick litt me direz-vous ? Oui mais c'est le mois d'août et comme mes congés sont derrière moi il faut bien que je coupe le rythme de mes journées de boulot. Oui je sais, je trouve toujours de bonnes excuses pour lire tout ce qui peut passer à portée de mes mains. (Et encore je ne vous ai pas encore rédigé le billet de mes emprunts suite au dernier Club des théières !!)
Mélissa et son voisin / Meg Cabot. Traduit de l'anglais par Cécile Leclère. L'Archipel, 2004 (Livre de Poche). 380 pages
Célibataire, Melissa tient la rubrique des potins d’un quotidien new-yorkais. Lorsque sa voisine de palier est agressée et se retrouve à l’hôpital, Melissa lui propose de veiller sur son trois-pièces et sur son danois. Vite débordée par l’animal, elle appelle à la rescousse le neveu de sa voisine qui promet d’occuper l’appartement. Mais celui-ci se fait remplacer par un ami, un jeune homme qui tient la rubrique « people » *du quotidien concurrent. Entre Melissa et son voisin, la guerre est déclarée...
[* Encore un qui n'a pas lu le livre, pfft
*² Sérieusement, ils écrivent n'importe quoi pour essayer de nous appâter]
Que dire ?
Là vous vous dites que c'est bien fait pour moi, si je veux des arguments et de la matière je n'ai qu'à lire de vrais romans et, vous n'avez pas complétement tort : )
La nouveauté de ce roman repose sur sa forme puisqu'il est rédigé suivant la forme d'échanges d'e-mails entre les différents protagonistes. C'est à la fois assez sympathique, pas mal fait mais cela peut ralentir quelque peu le rythme de la lecture. Je m'explique : l'auteur a souhaité aller dans le plus petit détail et l'objet est fréquemment modifié au cours d'une même conversation entre 2 personnages, et ces ajouts sont parfois assez drôles, utiles pour la compréhension de la suite donc à lire. Le fait de vérifier l'auteur et le(s) destinataire(s) de chaque e-mail est parfois un peu lassant.
L'histoire est symptomatique :
Elle (Melissa), orginaire de province, chic fille, mimi, rousse, adepte des people et bonne copine.
Lui (John),  super beau mec
, riche, mais souhaitant ne pas mettre en avant ses origines sociales fort aisées.
Coïncidences, quiproquo et implications du hasard sont au rendez-vous ainsi que des relations parfois hystériques au bureau : très drôle avec son ex, les réunions aux toilettes et radio moquette qui fait que tout le monde est au courant du moindre détail, prêt à en débattre ou à donner des conseils.
Comme c'est cousu de fil blanc, vous connaissez d'avance la chute, mais des moments sympas dans une lecture qui, bien entendu, ne vous prendra pas la tête. Mention spéciale à Stacy, la belle soeur de John (comme la grand-mère je me suis posais des questions quant à son adresse e-mail). Ses e-mails trop rares à mon goût sont de rares moments de bonheur .

Voici les avis de
Cuné et de Fashion.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Y
Ben il me tente bien moi aussi... j'ai un faible pour meg cabot (que je ne connais que pas ses romans jeunesse certes) bon par contre j'aime pas trop la chick lit, je n'avais jamais songé que c'en était... bizarre !
Répondre
U
<br /> <br /> Effectivement ses romans jeunesse ont très bonne réputation. J'écoule ma PAL et je pense revenir vers eux :)<br /> <br /> <br /> <br />
S
ben je le lirais bien quand même :)
Répondre
U
<br /> Il galope vers chez toi dès demain en espérant qu'il va te réconcilier avec la lecture : )<br /> <br /> <br />
C
Moi, je suis toujours tentée de le lire ! Et même la chick-litt peut faire de bons articles avec des vrais arguments et de la matière. Non mais oh ! ;-) (Fais pas ta snob !)
Répondre
U
<br /> Mooooooooiiiiiiiiiiiiii snob ? Jamais ;-D<br /> <br /> <br />
K
J'étais super tentée chez Fashion... et je le reste quand même, même si ton avis est plus mitigé! J'aime bien lire les correspondances donc... ça devrait m'aller!
Répondre
U
<br /> Vas-y !! Tout le monde sait que tu n'as rien à lire : )<br /> <br /> <br />
F
Ah, tu es déçue alors ? Dommage... Moi je me suis bien poilée...
Répondre
U
<br /> Un chouia, oui, mais j'ai bien rigolé quand même. Les scènes au bureau sont grandioses. J'adore quand son ex lui pique sa figurine.<br /> <br /> <br />