Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

6 août 2008 3 06 /08 /août /2008 23:00
Un secret / Philippe Grimbert. Grasset, 2006 (Livre de Poche). 185 pages
Souvent les enfants s'inventent une famille, une autre origine, d'autres parents. Le narrateur de ce livre, lui, s'est inventé un frère. Un frère aîné, plus beau, plus fort, qu'il évoque devant les copains de vacances, les étrangers, ceux qui ne vérifieront pas... Et puis un jour, il découvre la vérité, impressionnante, terrifiante presque. Et c'est alors toute une histoire familiale, lourde, complexe, qu'il lui incombe de reconstituer. Une histoire tragique qui le ramène aux temps de l'Holocauste, et des millions de disparus sur qui s'est abattue une chape de silence.
Ce  livre a été couronné en 2004 par le prix Goncourt des lycéens et en 2005 par le Grand Prix littéraire des lectrices de Elle.
Pas à pas, pièce par pièce comme pour un puzzle, l'auteur après s'être inventé son histoire, va assembler l'histoire de ses parents : leur rencontre, leur attirance et leur vie avant sa naissance.
Mais son imaginaire si fertile soit-il ne pouvait pas imaginer tout ce qu'on lui avait caché jusque là et qui l'empêchait, d'une certaine manière, de s'épanouir, de répondre aux attentes de ses parents et plus particulièrement de son père (de comprendre ce que son père recherchait à travers lui).
A travers cette histoire attachante, poignante à bien des égards, mais qui ne tombe jamais dans le pathos, certains faits liés à la seconde guerre mondiale nous sont rappelés. Nul jugement n'est porté quant aux événements passés, qu'il s'agisse de ceux relatifs à la volonté d'extermination d'un peuple, ou sur son histoire familiale ; simplement des mots qui s'emboitent les uns aux autres et qui nous racontent avec délicatesse et pudeur la découverte par un enfant de son histoire et de celle de sa famille imbriquée dans les tourments des faits historiques.
Un roman court à travers lequel l'auteur a souhaité, me semble-t-il, rendre hommage à ses parents et à son frère (et pas seulement au travers de la dédicace qu'il leur fait).
A lire si vous ne l'avez pas encore découvert.
Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Je fais partie de ces rares lecteurs à ne pas avoir vraiment apprécié ce livre...je le relirai peut-être plus tard pour m'en faire une meilleure opinion, qui sait?
Répondre
U
<br /> Je ne te jette pas la pierre car je n'ai pas toujours les mêmes goûts que la majorité. C'est vrai qu'il faut parfois redonner sa chance à un livre. Va<br /> savoir....<br /> <br /> <br />
A
Cela peut arriver en effet ;)
Répondre
U
<br /> La redécouverte n'en est que plus délicieuse.<br /> <br /> <br />
A
Il m'attend patiemment dans ma PAL :)
Répondre
U
<br /> Combien de livrs dans cette PAL, Angelica ? Il est si petit, attention à ne pas le noyer lol<br /> <br /> <br />
C
Les avis se suivent et ne se ressemblent pas.<br /> <br /> J'ai été très dérangée par ce livre, l'histoire qu'il contient m'a profondément heurtée... <br /> Visiblement, je suis un peu trop sensible à ce genre de thème.
Répondre
U
<br /> Qu'est-ce qui t'a le plus dérangé, Constance ?<br /> - Le mensonge, - la déportation , - l'"infidélité", - le sacrifice de la mère ?<br /> Le tout ?<br /> <br /> <br />
Y
Comme je l'ai dit chez Stéphanie (bah oui, quelle idée de publier le meme jour un billet sur le meme livre ?!?), j'avais beaucoup aimé ce livre, très fort et dont j'avais apprécié le style qui me semblait aller parfaitement avec le sujet traité ! Je note La peite robe, dont j'ai déjà entendu pas mal de bien !
Répondre
U
<br /> Comme je l'ai dit : nous ne nous sommes absolument pas concertées. J'ai 4-5 livres en attente, et celui-ci était sur le haut de la pile : ) On appelle cela des<br /> coïncidences.<br /> Je vois que tu notes également lol<br /> <br /> <br />