Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

15 juin 2008 7 15 /06 /juin /2008 07:00
Surtout n'allait pas croire que je profite des congés de Caro[line]* pour vous présenter ce billet. Loin de moi cette idée de lui ravir un de ses auteurs de prédilection, pas plus que de ne  vouloir discuter avec elle du bien fondé des lignes que vous allez lire. C'est juste une coïncidence, et je n'ai appris qu'après avoir entamé ma lecture qu'elle s'absentait...
Voici donc mon avis sur :
Le potentiel érotique de ma femme
/ David Foenkinos. Gallimard, 2005 (Folio) 179 pages.

Après avoir collectionné, entre autres, les piques apéritif, les badges de campagne électorale, les peintures de bateaux à quai, les pieds de lapin, les cloches en savon, les bruits à cinq heures du matin, les dictons croates, les boules de rampe d'escalier, les premières pages de roman, les étiquettes de melon, les œufs d'oiseaux, les moments avec toi, les cordes de pendu, Hector est tombé amoureux et s'est marié.
Alors, il s'est mis à collectionner sa femme.
L'ouvrage est découpé en 4 parties et je dois avouer que toute la première partie m'a laissée de marbre. Le style était agréable à lire, mais bon je ne voyais pas où voulait en venir l'auteur, me perdais en conjoncture par rapport au titre, et me suis perdue toute seule au détour au cours d'une phrase, preuve que mon esprit n'était pas vraiment dans le roman (oups !).
Quand vers la fin de ce chapitre est apparu Brigitte, là j'ai retrouvé le chemin approprié.
Alors ? Oui j'ai trouvé l'idée originale, le sujet assez bien amené, des personnages une peu caricaturaux (maman soupe, papa moustache) mais pourquoi pas ! Le sourire était présent, la lecture facile et je me demandais par quelle pirouette l'auteur allait conclure tout cela ? La la chute très sympathique est dans la thématique de base de l'ouvrage ; cela m'a plu.
J'ai particulièrement aimé l'idée de la caméra, et ses "2 visions érotiques", belle description (j'imagine que tout le monde ne l'a pas lu alors évitons les spoilers :-D).

Donc merci à
Caro[line] de qui je me moquais sans cesse lorsque je la voyais, lui serinant que moi je n'avais jamais lu de Foenkinos, et qui, lors du Salon du livre a acheté un exemplaire et me l'a fait dédicacé. Comment voulez-vous ensuite de ne pas vous mettre à lire Foenkinos :))
Néanmoins il ne sera pas mon auteur chouchou ;-D

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Ça tombe bien, je ne partage pas les auteurs chouchous ! ;-)<br /> <br /> Au fait, tous les commentaires me font douter mais je voulais quand même vous rassurer : ce n'est pas la lecture de Foenkinos qui me transcende, mais Foenkinos lui-même ! ;-)
Répondre
U
<br /> OUF nous voici rassurés Caro[line] MDR<br /> <br /> <br />
P
Pour moi, c'était plutot la déception...
Répondre
U
<br /> Tu as trop écouté Caro[line] ?<br /> <br /> <br />
L
Je fais partie de ceux qui n'ont encore rien lu de ce cher Foenki... J'y viendrai, sans doute, mais pas tout de suite! :)
Répondre
U
<br /> Un peu d'occupation c'est cela ?<br /> <br /> <br />
V
pour moi aussi ce fut mi-figue, mi-raisin !
Répondre
U
<br /> Que d'abnégation pour ne pas prendre l'auteur chouchou :)<br /> <br /> <br />
K
Il m'attend dans ma pile, celui-là! Je suis bien curieuse de voir si je vais transcender!!! ;)
Répondre
U
<br /> Dis nous tout ;-D Il est rapide à lire, un p'tit effort :))<br /> <br /> <br />